Magic

Elfrid Payton offert à Phoenix : à défaut de faire sourire les fans des Suns, ça fait les affaires des coiffeurs d’Arizona

Elfrid Payton

Suite de l’idylle entre joueurs de Phoenix et coiffeurs d’Arizona : après Eric Bledsoe, c’est Elfrid Payton qui va faire les beaux jours des barbers de Phoenix. Et du backcourt des Suns ?

Source image : Youtube

Les Suns avaient besoin d’un meneur, ils en ont récupéré un… enfin presque. Le Magic se débarrasse enfin d’Elfrid Payton après une bien trop longue période d’essai : le meneur part à Phoenix pour un vulgaire second tour de draft. Paye ta fin de saison à Orlando.

Depuis quelques semaines, on se demandait où allait le Magic, embarqué dans une énième saison galère. Aujourd’hui, on ne sait toujours pas ce que John Hammond a en tête, mais on sait qu’Elfrid Payton ne faisait pas partie de ses plans : le meneur, drafté en 2014 par Orlando, est échangé contre le second tour de draft de Phoenix (via Memphis) selon Adrian Wojnarowski d’ESPN. De quoi ravir les coiffeurs d’Arizona, qui auront peut-être la bonne idée de convaincre Payton de couper sa tignasse. Rasé ou pas, le meneur sort une saison individuelle correcte dans le marasme du Magic : 13 points, 6,3 passes, 4 rebonds et 1,5 interception de moyenne, avec mine de rien de jolis pourcentages (52% dont 37% du parking). On ne sait pas s’il avait déjà prévu de faire ses valises, mais comme en atteste son tweet posté hier soir, Payton était assurément amer vis-à-vis d’un coéquipier :

Plus sérieusement, les Suns ne prennent pas beaucoup de risques dans cet échange. Déjà, Payton peut tout à fait apporter en défense – en même temps, difficile de faire pire que Tyler Ulis dans le domaine. Surtout, avec son approche pass-first, il pourrait s’entendre à merveille avec Devin Booker. Bref, si Elfrid Payton ne révolutionnera certainement pas le jeu de Phoenix, il apportera un peu de dureté et de taille sur un poste tragiquement faible dans l’Arizona, et si l’expérience n’est pas concluante, ils pourront toujours le laisser partir libre cet été. Pour le Magic, c’est la fin d’une union qui n’aura pas apporté grand chose, au contraire, même : ils avaient récupéré Payton contre Dario Saric et un premier tour de draft… Ça fait cher le pick poubelle récupéré ce soir !

Le trade de Payton, en soit, n’était pas si imprévisible. Ce qui questionne, c’est surtout la contrepartie très (trop ?) faible obtenue par le Magic, et surtout l’absence de moves supplémentaires, afin de donner une direction claire à l’équipe : ça tank ou ça tente ? Côté Suns, c’est un pari gratos qui pourrait s’avérer payant si le nouveau backcourt performe ensemble.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top