Knicks

Rupture du ligament croisé pour Kristaps Porzingis : le plus grand cauchemar new-yorkais s’est réalisé

Kristaps Porzingis
Source image : NBA League Pass

Dans la défaite des Knicks à domicile cette nuit, c’est bien plus qu’un simple match que New York a perdu devant son public : Kristaps Porzingis s’est rompu un ligament croisé du genou gauche, saison terminée pour Képi…

Il y a des phrases qu’on peut placer tout en haut de la not-to-say list dans l’agglomération de New York. « Phil Jackson de retour« , « Reggie Miller est le meilleur arrière de l’histoire » et « James Dolan assure vraiment » sont trois exemples des plus pertinents. « Kristaps Porzingis s’est explosé le genou » fait aussi partie de cette liste. Et malheureusement pour Gotham cette nuit, le pire s’est produit puisque ces quelques mots ont été prononcés dans le deuxième quart-temps du match contre Milwaukee. Gambadant toujours aussi gracieusement du haut de ses 221 centimètres, Kristaps s’élevait pour un dunk mais se réceptionnait salement sur le genou gauche. Tentant de contrer la bête, Giannis Antetokounmpo se retournait avec étonnement, mais c’est surtout l’intégralité du Madison Square Garden qui tournait son regard vers l’enfant-roi de la ville. Frappant le sol avec son poing pendant que l’autre main serrait le genou avec hargne, Porzingis couvrait son visage car il savait que quelque chose de sale venait de se produire. Tout un banc rassemblé autour de lui, des premiers fans plaçant leur main devant leur bouche car ne croyant pas voir cette scène se dérouler sous leurs yeux, pourtant c’est bien la triste réalité qui frappait NYC ce mardi. Quelques minutes plus tard, Kristaps quittait le terrain à l’aide de ses boys, avant de réaliser des premiers examens déprimants.

Et la sentence tombait telle une froide lame dans le dos des fans, refusant de prononcer ces quelques termes. Rupture du ligament croisé pour Porzingod, fin de saison et opération avant – potentiellement – 10 mois d’absence selon les premières estimations. De quoi flinguer définitivement cette saison et entacher la prochaine, ce qui représente le pire des scénarios pour les Knicks. Pouvait-il y avoir pire ? Difficile à dire. Auteur de sa meilleure saison en carrière, All-Star aux côtés des plus grandes étoiles, prêt à attirer des stars vers New York et assurant sa production tout en élevant celle des autres, Kristaps montrait des premiers signes intéressants en tant que franchise player. Ce qui ne veut pas dire que tout est terminé, loin de là, simplement les décisions que le management va devoir prendre seront déterminantes et seront surtout désormais affectées par cette terrible perte. Que faire des autres intérieurs ? Faut-il construire coûte que coûte autour de Porzingis ? Et que va donner un joueur aussi grand suite à une telle blessure ? Plus qu’une histoire de matchs perdus, de saison terminée ou d’agents libres zappés, c’est surtout l’avenir des Knicks qui est remis en question aujourd’hui. Impossible de savoir quelle direction prendre, et comment digérer cette terrible nouvelle. Les joueurs de la Ligue ont eux su comment faire, envoyant pensées et témoignages d’affection envers le géant.

Les fans des Knicks seront-ils un jour épargnés par les dieux du basket ? Ne serait-ce que deux ou trois ans, maximum ? Alors qu’un joyau letton commençait à s’imposer telle une star à New York, la voilà au sol et absente pour les dix prochains mois : courage, Kristaps, courage, supporters.

Source : NBA.com

1 Comment

1 Comment

  1. Labolle

    7 février 2018 à 16 h 30 min at 16 h 30 min

    Il faut absolument que le staff laisse Willy jouer pour qu’il puisse développer un jeu sérieux. Lui qui a tant de potentiel. Et se débarrasser de jo et de O quinn.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top