Jazz

Rodney Hood convoité : ça se bouscule pour le scoreur du Jazz

Rodney Hood

Rodney Hood paye l’explosion de Donovan Mitchell dans l’Utah.

Source image : NBA League Pass

Moins indispensable au Jazz depuis l’éclosion de Donovan Mitchell, Rodney Hood pourrait bien être échangé. Ça tombe bien parce que les prétendants pour l’accueillir sont légion.

Situation assez paradoxale pour Rodney Hood dans l’Utah. D’un côté, il signe sa meilleure saison en carrière avec 16,8 points, 2,9 rebonds et 1,7 passe de moyenne. De l’autre, son temps de jeu est menacé par l’explosion du rookie de l’équipe, Donovan Mitchell, qui est amené à prendre les commandes du poste 2, voire de l’équipe très rapidement. Les deux joueurs sont d’ailleurs les deux meilleurs marqueurs du Jazz, le rookie devançant son aîné de quelques unités. Bref, tout cela pour dire que malgré l’augmentation des responsabilités promise à l’homme à capuche après le départ de Gordon Hayward, l’arrière semble plus que jamais remplaçable et sa situation contractuelle n’arrange rien. Agent-libre avec restriction cet été, difficile d’imaginer le Jazz s’aligner sur les probables grosses offres qu’il recevra. Dans la même rubrique, Alec Burks sera lui aussi sur le marché, sauf que sa dernière année de contrat à 11 plaques semble rebuter les autres franchises.

Du coup, les franchises anticipent la fin de l’aventure de Hood au Jazz, et cinq d’entre elles auraient déjà contacté Utah pour se renseigner sur le joueur de 25 ans. Et ce n’est pas sa performance exceptionnelle de cette nuit contre les Pels (30 pions à 12/14 et 100% du parking) qui va les refroidir… Parmi les équipes insistantes, on compte notamment les Pistons, sauf que l’arrivée de Blake Griffin rend un autre transfert improbable, faute d’assets restants du côté de Detroit. Sinon, le Magic et les Nuggets ont manifesté leur intérêt pour l’arrière, au même titre que le Thunder et les Bulls. OKC cherche toujours un remplaçant à Andre Roberson, mais Hood, solide défenseur, ne semble pas être la cible numéro une de Sam Presti (coucou Avery). À Chicago, on cherche des joueurs d’avenir afin de former, à terme, un noyau de jeunes capables de ramener l’équipe au sommet de la Ligue. Sauf que les Bulls, qui auront déjà le cas Zach LaVine à gérer cet été, ne lâcheront certainement pas le pick exigé par le Jazz pour Hood, à qui il faudrait donc, en plus, proposer un gros paquet d’oseille cet été.

Le Jazz compte bien retrouver les Playoffs sans passer par la case reconstruction, et cela passera nécessairement par Donovan Mitchell. Le rookie s’est déjà imposé comme leader et a relégué ses collègues du poste 2 au rang de back-up, et donc de potentiels monnaies d’échange. Reste à voir si une équipe acceptera de lâcher un pick pour 30 matchs d’un joueur en fin de contrat… 

Source texte : Salt Lake Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top