Nuggets

Les Nuggets s’intéressent à Marcus Smart : Danny Ainge annonce, il va falloir mettre le prix

Marcus Smart

Le mode requin est enclenché à Boston.

Source image : YouTube

A la recherche d’un meneur capable de créer et de distribuer le jeu, les Nuggets seraient tentés par Marcus Smart. Mais les Celtics ne se laisseront pas faire et ils n’ont pas l’habitude de se faire avoir. Voilà qui promet des échanges mouvementées dans les prochaines heures.

Marcus Smart se remet actuellement d’une blessure à la main et devrait revenir très prochainement sur les parquets. Son impact physique et sa défense sont évidemment la base de son jeu. Formé en tant que point guard (et c’est ce qui intéresse les Nuggets), il sait aussi jouer au poste 2, n’en déplaise à certains avec son pourcentage horrible (35,7% au tir, 29,9% du parking cette saison). Néanmoins, bien que ses stats n’affolent pas les compteurs, elles restent correctes : 10,1 points, 3,1 rebonds, 4,7 passes et 1,3 interception en 30 minutes. On le verrait donc bien autour de shooteurs comme Gary Harris ou Jamal Murray en tant que distributeur de ballons. Avec la confiance d’un coach comme Mike Malone, Marcus Smart pourrait se libérer et s’éclater dans son nouveau rôle de meneur. Il pourrait surtout apporter énormément de hargne à la 21ème défense de la Ligue en termes de defensive rating (109,3 points encaissés toutes les 100 possessions). Malgré son jeune âge (23 ans), il a déjà une belle expérience des Playoffs qui pourrait également être importante dans un collectif qui est clairement dans la course à l’Ouest. Les Nuggets sont sixièmes avec un bilan de 29 victoires pour 25 défaites.

Habitué à faire confiance aux jeunes (Murray a 20 ans, Jokic en a 22 et Harris en a 23), Mike Malone pourrait faciliter l’intégration du meneur avant les échéances du printemps. Nul doute que l’adaptation de Marcus Smart serait bonne dans un effectif et un schéma de jeu comme celui des Nuggets, là où aux Celtics, il était barré par Terry Rozier, le vrai back-up de Kyrie Irving. Mais le GM des Celtics, Danny Ainge, est dur en affaires et il ne laissera pas son joueur partir si facilement. Marcus Smart a beau être restricted free agent cet été, Boston compte bien obtenir un premier tour de draft en plus d’Emmanuel Mudiay en l’échange de son chien de garde selon Marc Stein du New York Post. Reste à savoir si le management de Denver acceptera de lâcher un first round pick toujours si précieux. Parce que, quoi qu’on en dise, que ce soit pour le management des Nuggets ou pour tous les fans de la franchise du Colorado, lâcher un premier TDD pour un joueur remplaçant dont le contrat le contrat est concerné par une qualifying offer cet été, ça fait mal.

Pour le moment, il semblerait que Denver ne soit pas prêt à accepter les exigences de Danny Ainge. Mais le GM des Celtics est un magicien et il lui reste encore 48 heures pour tenter de convaincre ses homologues du Colorado.

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top