Los Angeles Clippers

Jerry West transparent : le Doc peut dormir tranquille, il gardera son job cette année

Jerry West

Jerry West renouvelle sa confiance en Doc Rivers, du moins jusqu’à la saison prochaine.

Source : Youtube

Jerry West a définitivement pris les commandes aux Clippers. Avec la fin de l’ère de Blake Griffin, la franchise relance un processus de reconstruction et risque de perdre un paquet de matchs d’ici à la fin de saison. Pas question cependant de lourder Doc Rivers, qui fait plutôt un bon boulot pour sauver les apparences et motiver ses troupes.

En début de saison, les rumeurs concernant la sécurité du poste de Doc Rivers se succédaient. Orphelins de Chris Paul, les Clippers étaient promis à une saison compliquée. Et malgré des résultats moins catastrophiques que prévu, on était en droit de s’interroger sur le futur du Doc, qui semblait être venu à bout d’une logique, à L.A. Sauf que d’après Jerry West, qui a une grande influence sur Steve Balmer, le contexte délicat des Clippers cette saison est à prendre en compte dans l’évaluation du travail de son coach. Le logo s’est exprimé sur le podcast de Rich Eisen, et a affirmé que Rivers pouvait dormir tranquille : non seulement il terminera la saison sur le banc des Clippers, mais son GM est entièrement satisfait de son taff :

« Il a réalisé le meilleur coaching de l’année. Nous communiquons beaucoup. Nous avons eu de nombreuses blessures cette année, nous pensions pouvoir surprendre du monde, gagner des matchs ; sauf que rapidement, tout le monde s’est retrouvé à l’infirmerie et le travail que Doc a fait pour continuer à motiver nos gars est fantastique.

Les seuls qui disent que son poste n’est pas sécurisé sont les médias. C’est pour cela que je trouve que l’on est injustes avec les coachs. Parfois, le travail d’un coach est oublié quand les choses vont mal. Doc pourrait même être un candidat pour le coach de l’année. »

Impossible de lui retirer ça : le Doc a bricolé avec un effectif complètement renouvelé suite à l’échange de Chris Paul. En bon meneur d’hommes, il a donné des responsabilités à des joueurs peu ou pas référencés en NBA, et cela a payé. Si Lou Will est le grand artisan de la saison correcte des Clippers, Rivers (et on parle bien du papa) a lui aussi fait du bon boulot. Logique donc que son job soit sûr, du moins jusqu’à la fin de saison. Car une fois celle-ci achevée, Lou Will et DeAndre Jordan potentiellement échangés, il sera temps d’entamer une nouvelle reconstruction à L.A., et pas sûr que le Doc ne souhaite être de la partie. On se souvient qu’il avait notamment quitté le navire à Boston pour éviter de se taper une longue période de reconstruction : pas de bol, finalement ça n’avait duré qu’un an.

Avec Paul, Griffin et Jordan, le Doc est l’une des figures emblématiques de la période « dorée » des Clippers. Coach symbolique de la lob city, il pourrait donc lui aussi faire son départ de L.A. en fin de saison, mais pas avant d’avoir terminé l’exercice en cours. On se demande si une fois le papa parti, Jerry West conservera le fiston Rivers en Californie…

Source texte : Kurt Helin, NBC

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top