Pelicans

DeAndre Liggins signe aux Pelicans pour deux ans : Jordan n’est pas le seul DeAndre à faire parler de lui

DeAndre Liggins
Source image : Youtube/Sport My Life

Début janvier, on apprenait que Milwaukee coupait DeAndre Liggins. Le produit de Kentucky a néanmoins trouvé un autre point de chute et vient de s’engager à New Orleans pour deux ans.

Huitièmes avec un bilan de 28 victoires pour 25 défaites, les Pelicans ont la pression. Sans DeMarcus Cousins, out pour la saison avec une rupture au tendon d’Achille, la franchise de Louisiane se devait de trouver une solution. En effet, les Clippers sont neuvièmes (27-25) mais surtout le Jazz, dixième, revient en force en ce moment avec six victoires consécutives, pour un total de 25 succès et 28 losses. Les Pelicans se devaient donc d’ajuster et d’équilibre leur roster, d’où la signature de DeAndre Liggins. Certes, ce n’est sûrement pas le DeAndre que les fans de la franchise auraient espéré. Pourtant, l’expérience de DeAndre Liggins pourrait s’avérer importante. A 29 ans, l’arrière d’1m98 a presque tout connu dans sa vie. Avec la Nouvelle-Orléans, le nombre de franchises NBA dans lesquelles il a évolué augmente à sept. Il a joué avec LeBron James, que ce soit sous le maillot du Heat ou celui de Cleveland plus récemment, mais il a aussi connu Dirk à Dallas et a même porté les couleurs du Thunder avec le quatuor Westbrook, Harden, Durant et Ibaka. Nul doute que son expérience, notamment en Finales NBA sera utile pour un collectif tel que celui de NOLA, s’ils arrivent à accrocher les Playoffs.

D’autre part, c’est d’abord pour sa défense qu’il a été recruté. Tony Allen étant parti à Chicago dans le cadre de l’échange avec les Bulls pour obtenir Nikola Mirotic, il manquait un nouveau référent en la matière. D’autant que les Pelicans sont dans le mal dans ce secteur actuellement avec 113 points encaissés contre les Rockets, 112 contre les Clippers, 114 contre les King, 118 contre les Wolves et pire hier soir, 133 contre le Jazz. DAL vient donc renforcer la défense du backcourt avec comme mission principale de bloquer le shooting guard adverse. Spécialiste dans le domaine, il a notamment reçu quelques prix en D-League à l’époque où il y évoluait : en plus d’avoir été deux fois dans la NBA D-League All-Defensive First Team (2014, 2016), il a été nommé deux fois NBA D-League Defensive Player of the Year (2014, 2016). Il apportera donc ce defensive grit qu’il manquait récemment chez les extérieurs des Pels. Après deux 10-days contracts, DeAndre a prouvé son importance et le management de NOLA a donc décidé de lui offrir un bail pour les deux prochaines années. Néanmoins, une seule année est garantie, et il devra se montrer convaincant lors de cette deuxième partie de saison et des probables Playoffs pour rester du côté de la Louisiane la saison prochaine.

NOLA se renforce un peu plus en vue des Playoffs. Battu par un concurrent direct hier soir (133-109 contre le Jazz), Liggins a joué 14 minutes pour 4 points (2/2 FG), 2 interceptions, 1 rebond et 1 contre.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top