Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : les lève-tard n’auront plus aucune excuse

TrashTalk Fantasy League

Heureusement que le Super Bowl c’est qu’une fois par an.

Source image : healevate.com

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et sept matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Damian Lillard (à Detroit) : pour un All-Star normalement Ish Smith c’est un petit déjeuner. T’en manges deux chaque matin.

Blake Griffin et Andre Drummond (contre les Blazers) : déjà la raquette la plus dense de toute la NBA ?

Bradley Beal et Victor Oladipo (à Indianapolis) : duel entre nouveaux All-Star, ça promet une belle bataille et de beaux sourires en TTFL… à condition que Totor manque pas à l’appel pour cause de diarrhée.

Ricky Rubio (à New Orleans) : on ne le regarde plus pareil depuis son best pick.

Anthony Davis (contre le Jazz) : il fait des stats pour deux depuis deux semaines.

Nikola Jokic, Kemba Walker et Dwight Howard (à Denver) : le All-Star Game c’est surfait de toute façon.

# Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Otto Porter Jr. et Markieff Morris (à Indianapolis) : c’est très solide en ce moment et ils ont de quoi se faire plaisir sur la défense des Pacers pour compenser le forfait de John Wall.

Goran Dragic (contre le Magic) : trop irrégulier pour être dans la catégorie du dessus, trop fort pour la catégorie du dessous.

Rudy Gobert (à New Orleans) : il a peur de personne, encore moins quand il ne s’agit pas de DMC.

Nicolas Batum (à Denver) : on va commencer à reprendre l’habitude, on a retrouvé le vrai Batman depuis quelques temps.

DeAndre Jordan, Tobias Harris et Danilo Gallinari (contre les Mavericks) : on compte sur le premier pour bien accueillir ses ex-futurs coéquipiers, sur le second pour se mettre les fans des Clippers dans la poche en moins d’un mois et sur le dernier pour arrêter de se blesser.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

C.J. McCollum et Jusuf Nurkic (à Detroit) : le premier est pas vraiment le roi de la régularité, le second va devoir se payer la doublette Blake-Dede en défense.

Bojan Bogdanovic (contre les Wizards) : il aura ses tickets du parking.

Hassan Whiteside (contre le Magic) : ça fait trop longtemps qu’il ne s’est pas chambré avec quelqu’un sur Twitter, c’est la seule explication à ses récentes performances moyennes.

Will Barton, Gary Harris et Jamal Murray (contre les Hornets) : quand c’est pas l’un c’est l’autre ou le contraire.

Zach LaVine (à Sacramento) : il commence à prendre ses marques, c’est l’endroit parfait pour sortir son premier match référence avec les Bulls.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

John Wall : toujours pas.

Terrence Ross, Aaron Gordon et Nikola Vucevic : un derby floridien au rabais.

Donovan Mitchell : incertain ce soir, il est tombé malade à force de sauter trop haut.

Lauri Markkanen : vol annulé, c’est quel genre d’excuse ça ?

Harrison Barnes : déjà qu’en temps normal c’est pas la folie, on ne va pas prendre le risque s’il est questionable.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top