Timberwolves

Shabazz Muhammad veut quitter les Wolves avant la deadline : un joueur libre de plus sur le marché d’ici jeudi ?

Shabazz Muhammad

Un dossier de plus en plus pourri qui pourrait déboucher sur un cut.

Source image : YouTube/Fox Sports North

Si les Timberwolves réalisent une très bonne saison et vont probablement valider leur ticket pour les Playoffs d’ici avril, il arrive que la façon de gérer son groupe de Tom Thibodeau puisse mettre quelques joueurs de côté. Shabazz Muhamad est un de ceux-là, il en a assez et souhaite partir.

Drafté en 14ème position par le Jazz en 2013, Shabazz Muhamad a immédiatement été envoyé aux Wolves en échange de Trey Burke. Si tout ce passait plutôt correctement jusqu’à la saison dernière, le jeune arrière progressant petit à petit au fil des quatre dernières années, le son de cloche n’est pas le même aujourd’hui. Muhammad enregistre en effet la pire saison de sa carrière en termes de points marqués par match (3,7) et de pourcentage au shoot (38%). Cela s’explique notamment par le fait que Tom Thibodeau utilise une rotation très serrée puisque seulement neuf éléments jouent plus de dix minutes par match. N’en faisant pas partie, le produit de UCLA n’a le droit qu’à neuf minutes de temps de jeu en moyenne, dont la majorité concerne le garbage time. En même temps, il faut dire qu’à l’aile à Minnesota, il y a pas mal de monde. Entre Jimmy Butler, Andrew Wiggins et Jamal Crawford, difficile de se faire sa place. Tellement difficile que Shabazz n’est plus dans la rotation depuis décembre, période depuis laquelle il n’a pris part qu’à cinq rencontres avec cinq minutes de jeu en moyenne. Et d’après l’inévitable Adrian Wojnarowski de chez ESPN, le swingman ne veut plus de cette situation et souhaite quitter la franchise de Minnesota, qu’importe la manière.

« En dehors de la rotation et clairement en dehors des plans du président et coach des Minnesota Timberwolves, Tom Thibodeau, l’ailier Shabazz Muhammad a demandé à sa franchise de le trader ou de le couper avant la trade deadline de ce jeudi. […] Les représentants de Muhammad en ont officiellement fait la demande au front office des Timberwolves récemment. »

Bénéficiant déjà d’une player option sur sa dernière année de contrat, en 2018-19, Muhammad a peu de chance d’être tradé. En effet, si les Wolves l’envoyaient dans une autre franchise, Muhammad perdrait son éligibilité aux bird rights, ce qui voudrait dire que l’équipe d’en face le signerait dans le cap ou alors dans le cadre d’une de ses exceptions. Ce scénario est de ce fait peu probable. Mais on peut très bien imaginer le front office des Wolves le couper, le Californien possédant un contrat de « seulement » 1,5 million de dollars cette saison et 1,8 la saison suivante. Il a d’ailleurs refusé une prolongation de contrat d’une valeur de 40 millions au cours de la saison dernière, alors qu’il faisait encore partie de la rotation et amenait 9,9 points et 2,8 rebonds en 19 minutes. Une situation et un niveau dont il doit rêver tous les soirs avant de se coucher. Toujours selon des sources proches de la Ligue, le joueur est convaincu de pouvoir apporter des points à l’équipe qui voudra bien de lui. S’il est effectivement un assez bon scoreur, Muhammad est un défenseur tout juste moyen, mais son bagage offensif suffirait à aider plusieurs équipes.

À suivre donc du côté de Minneapolis. Muhammad n’étant clairement pas un élément essentiel à la réussite de l’équipe, on voit mal pourquoi le management des Wolves refuserait de le couper. Reste à voir qui voudrait bien l’accueillir.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top