Bulls

Robin Lopez pourrait lui aussi faire ses valises : on nettoie tout à Chicago, c’est au tour du pivot

bulls robin lopez pari
Source image : NBA League Pass

Véritable daron option animateur BAFA chez les jeunes Bulls cette année, Robin Lopez sait que cette semaine pourrait être sa dernière du côté de Chicago : le nettoyage est intégral dans l’Illinois, le pivot pourrait déménager bientôt.

C’était annoncé depuis quelques temps, le management des taureaux n’a pas changé de voie en pleine saison. Avec un mois de février qui approchait et un plan établi pour se reconstruire, Forman et sa clique devaient dégraisser au maximum et tenter d’obtenir le plus de petites pièces attirantes en échange des cadres déjà productifs. Nikola Mirotic, ça a été géré. Demandeur de transfert depuis quelques temps, l’Espagnol a été envoyé à New Orleans et les Bulls ont pu récupérer des bidouilles en échange : du Omer Asik, du Jameer Nelson, du Tony Allen et du pick de Draft. S’il est difficile d’établir dès aujourd’hui quel est le morceau le plus valuable (même si on sait tous que c’est le pick), on peut cependant affirmer qu’à Chicago les emplettes sont loin d’être terminées. Dans un an, Robin Lopez sera agent-libre et le voir partir contre peanuts serait chiant pour les Bulls. Du coup, comme de nombreuses sources le rapportent du côté du Chicago Tribune, on s’active gentiment en coulisses afin de voir ce que le marché pense de Lopez. Professionnel, dur au mal, toujours prêt à recadrer les petits et à se donner des deux côtés du terrain, le pivot est ce genre d’addition que des grosses franchises pourraient renifler afin de s’armer en préparation des Playoffs. Et ça, les Bulls le savent. Du coup, le dossier Mirotic est peut-être réglé mais celui de RoLo pourrait être le suivant dans les heures à venir.

Plusieurs sources au sein de la Ligue indiquent que les discussions autour de Robin Lopez se sont intensifiées et aussi que Bulls et Thunder ont discuté autour du contrat expirant de Tony Allen, ce qui indique que le management (de Chicago) sera assez actif entre aujourd’hui et la deadline de ce jeudi.

Zappons le passage sur Tony Allen, on s’en occupera en détail lorsqu’on parlera du Thunder. Pour le moment, Lopez est au centre de notre attention, et le garçon pourrait renforcer quelques belles équipes en vue des joutes printanières. Payé 13 millions l’année pour environ 13 points, 5 rebonds et 1 contre de moyenne, Robin low-pèse. Il va d’ailleurs bien au-delà de ses propres stats puisque, comme certains auront pu l’observer à Chicago, ce qu’apporte l’intérieur est difficilement quantifiable. De la communication, des bonnes rotations, de l’intensité, une présence solide au quotidien, tout ça ne s’inscrit pas sur une feuille de stat et se rémunère pourtant bien. C’est du coup ce qui va attirer pas mal de monde dans le bureau de Forman cette semaine, en croisant les doigts pour que le GM obtienne du pick et du jeune de qualité en échange. Une reconstruction totale passe par une démolition totale, et les fans de Chitown sont en train de le vivre.

Avec Lauri Markkanen, mais surtout Cristiano Felicio et Omer Asik présents sous les arceaux, les Bulls ont « de quoi » finir leur saison au poste de pivot. Les dernières heures de Lopez à Chicago ? Affaire à suivre.

Source : Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top