Thunder

Avery Bradley dans le viseur du Thunder : pour remplacer Andre Roberson, difficile de faire mieux

Avery Bradley
Source image : NBA League Pass

Plus que quelques jours avant la trade deadline (ce jeudi), plus que quelques heures pour que le Thunder se bouge. Avery Bradley serait apparemment ciblé par Sam Presti et le management d’OKC, selon Tim Bontemps du Washington Post.

Sources, sources, sources, un peu chelou de voir l’édito de Washington parler en insider de ce qui se passe à Oklahoma City, mais on peut comprendre la logique et les fils qui se connectent. Depuis plusieurs jours, l’anxiété grimpe dans les rangs du Thunder à cause de l’absence d’Andre Roberson. Sa défense semble déjà manquer aux hommes de Billy Donovan, et c’est surtout dans la perspective de gros Playoffs que la disparition du maçon fait mal. Du coup, sachant qu’OKC réalise un véritable all-in cette saison, le management local pourrait se retrousser les manches et tenter un dernier coup de poker au buzzer. La cible principale ? Avery Bradley, qui vient d’être transféré aux Clippers dans le cadre du départ de Blake Griffin. Agent-libre cet été et donc pièce marchandée à droite comme à gauche, l’ex-pitbull des Celtics pourrait encore changer de maillot et ainsi porter une quatrième tenue en moins d’un an. Expérimenté, discipliné, parfait au poste d’arrière discret et capable de s’adapter à n’importe quelle équipe, AB sera certainement mentionné dans de nombreuses propositions de transferts dans les jours à venir, car les autorités supérieures des Clippers se voient mal laisser le joueur partir sans la moindre contrepartie cet été. Maintenant, quid du Thunder ?

Si les rêves s’enchaînent à la vitesse de la lumière à OKC en voyant cette rumeur, il y a un pas assez énorme à effectuer pour joindre le rêve à la réalité. Un pas dont Sam Presti est capable, lui qui a fait parler sa magie plus d’une fois par le passé. Mais dans les têtes à proposer ainsi que les pièces amovibles, le Thunder ne possède pas une immense marge de manoeuvre. Contractuellement, Bradley pèse 8 millions cette saison. Récupérer son deal imposerait de devoir offrir en échange un minimum basé sur Alex Abrines (5,7 millions) ou Kyle Singler (4,6 millions). En possession de trade exceptions à hauteur totale de 4 millions de dollars suite au transfert de Paul George, OKC pourrait bricoler en coulisses pour forcer la main des Clippers, mais ce ne sont certainement pas les deux joueurs mentionnés à l’instant qui vont faire vibrer le management de Los Angeles. En ajoutant le fait que le Thunder ne possède pas son propre choix de Draft cette année (Minnesota), Sam Presti va devoir créer un manège assez exceptionnel s’il souhaite palier l’absence de Roberson avec un joueur du calibre d’Avery Bradley. On a donc, pour le moment, droit à une rumeur qui relève plus de l’utopie que du potentiel, mais qui sait ce qui pourrait se passer dans les jours à venir…

Il est évident que le Thunder serait au paradis, en récupérant un Bradley au buzzer à la deadline. Mais ça, les Clippers le savent bien et l’utiliseront certainement comme levier pour se servir dans la réserve de quelques équipes. Sam Presti, à toi de jouer. 

Source : Washington Post


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top