Nuggets

Gary Harris crucifie le Thunder au buzzer : une fin épique pour un match orgasmique !

Gary Harris
Source image : NBA League Pass

C’est le genre de fin de match qui fait qu’on adore la toute fin de nuit ou le tout début d’une grande journée. Thunder et Nuggets étaient au paradis de la balle orange ce jeudi soir, Gary Harris s’est simplement occupé de renvoyer OKC en enfer au buzzer.

Décidément, il y a un petit quelque chose entre Oklahoma City et Denver. On s’en souvient encore, l’an passé, c’est Russell Westbrook qui avait fait du Pepsi Center le lieu du plus gros shoot de toute la saison, un tir au buzzer de près de 10 mètres qui détruisait les espoirs de Mike Malone et ses joueurs. Rentrée dans la légende, cette action ne faisait qu’envenimer l’animosité existant entre ces deux équipes de la Division Nord-Ouest, le rendez-vous de ce jeudi étant pris en antenne nationale pour régler quelques comptes. Un match géré de bout en bout par les Nuggets, sauf que la jeunesse de Jamal Murray et ses potes se faisait ressentir dans un dernier quart-temps mal géré. Comeback monumental du Thunder derrière un Paul George ahurissant (43 points), l’ailier décoche une flèche incroyable pour égaliser à 1,4 secondes de la fin. C’est ce genre d’action que les fans d’OKC attendaient cette saison, quand Russell n’arrive pas à provoquer de lancers, que ses shoots ne rentrent pas, même si Westbrook commencera gentiment à chauffer en seconde période. Ponctuant son exceptionnelle soirée avec un tir venu d’ailleurs, PG transforme la salle en frigo XXL et célèbre son oeuvre comme il se doit. Le Thunder est revenu, le Thunder a tenu, on part vraisemblablement pour une prolongation et des darons qui vont finir le boulot correctement dans une ambiance hostile… non ?

Hélas pour les visiteurs, non. Car en face, ce sont de jeunes cadres ambitieux qui décideront d’en faire autrement, punissant les hommes de Billy Donovan sur une dernière tentative en mode alleluia. Avant cette merveille signée Gary Harris, c’est Jamal Murray qui mettait tout le Colorado sur son dos, le Canadien plantant panier sur panier afin de maintenir ses Nuggets sur le siège du conducteur. Bien épaulé par un Nikola Jokic de rêve, Murray se voyait bien repartir avec la victoire et le statut de patron dans le money-time. Sauf que sur la dernière remise en jeu de la rencontre, le Serbe aura la balle entre ses mains et décochera ce qu’il considère comme une des plus grosses passes de sa carrière, sur le côté gauche. Bien défendu, Jokic ne trouve personne de démarqué, jusqu’à ce qu’à l’opposé un cafouillage fatal prenne place. Jerami Grant tamponné par Wilson Chandler, Russell Westbrook endormi sous le panier, c’est Gary Harris qui se retrouve miraculeusement esseulé. Son pivot lui mitraille une passe type Dodgeball, Harris plante ses appuis, Westbrook lui fonce dessus, le poignet est craqué, la balle est en l’air, le buzzer sonne… tchaf Victoire de Denver au finish, pendant que le public saute à en perdre les jambes c’est un Thunder abasourdi qui repart tête baissée au vestiaire. Tous ces efforts, malheureusement gâchés sur ce dernier tir héroïque de Gary Harris. Au moins, on peut dire que les deux équipes auront participé à un des bijoux de cette saison régulière 2017-18.

Victoire des Nuggets dans un scénario incroyable, pendant que les fans s’arrachent la gueule. Faute sur  Grant ? Dodo de Westbrook ? Pieds décalés de Jokic ? Tant mieux, tant pis : la NBA nous offre un finish comme on aime.

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top