Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : en-dessous de 100 points, on sera forcément déçus demain

Wilt Chamberlain 100

Ça s’appelle l’effet James Harden.

Source image : YouTube/TheNBAHistory

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et huit matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Victor Oladipo (contre les Grizzlies) : 25 points, 5 passes et 5 rebonds, salade, tomate, oignons comme d’habitude chef !

Joel Embiid (à Brooklyn) : s’il ne se défile pas comme lundi, c’est le spot idéal.

Hassan Whiteside (à Cleveland) : avec Tristan Thompson en face c’est le carton assuré.

LeBron James (contre le Heat) : quand tu croises ton ex et que tu prétends que tout va bien en sortant un big smile.

Dwight Howard et Kemba Walker (à Atlanta) : respectivement 47 et 38 points TTFL contre les Hawks la semaine dernière. Mais si on se base là-dessus, Russell aurait dû faire 66 contre Washington hier soir.

Kristaps Porzingis et Enes Kanter (à Boston) : le second est même plus safe que le premier depuis quelques temps.

Damian Lillard (contre les Bulls) : le plus gros risque ce soir ? Un blowout des familles. On va donc miser sur trois gros premiers quarts-temps du All-Star.

# Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Tyreke Evans et Marc Gasol (à Indianapolis) : quitte à jouer pour le fun, autant faire de belles stats.

Myles Turner, Domantas Sabonis et Thaddeus Young (contre les Grizzlies) : pour assurer la trentaine sans (trop) se faire de souci.

Ben Simmons et Dario Saric (à Brooklyn) : l’âge de leurs adversaires du jour ne devrait pas trop les déboussoler.

C.J. McCollum et Jusuf Nurkic (contre les Bulls) : un score qui peut monter à 120, tout ce qu’ils aiment.

Harrison Barnes (à Phoenix) : on l’oublie trop souvent, mais le patron de Dallas, c’est lui.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Jordan Clarkson, Larry Nance Jr., Julius Randle, Kyle Kuzma et Brandon Ingram (à Orlando) : il y a moyen que le triple-double d’Harden laisse des traces pour le Magic, surtout en back-to-back.

Evan Fournier (contre les Lakers) : rien que pour signaler sa nouvelle coupe de cheveux.

Josh Richardson et Goran Dragic (à Cleveland) : c’est bien Hassan Blanc-Côté qui a repris les choses en main en attaque mais ces deux-là ont toujours leur mot à dire.

Dwyane Wade (contre le Heat) : il va taquiner Pat Riley en cas de grosse perf.

Michael Beasley (à Boston) : si un joueur peut bien affoler la défense des Celtics c’est bien lui.

Jaylen Brown, Al Horford et Jayson Tatum (contre les Knicks) : l’avantage et l’inconvénient du collectif de Boston pour les joueurs de TTFL.

T.J. Warren (contre les Mavericks) : il se régale quand Bookie n’est pas là.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Mike Conley, Mario Chalmers, Dillon Brooks, Ben McLemore, JaMychal Green, Chandler Parsons et Deyonta Davis : les docteurs de Memphis sont pas près de manquer de travail.

Lance Stephenson et Glenn Robinson III : il manquera une petite touche de folie à la Bankers Life Fieldhouse ce soir.

Lonzo Ball : aux dernières nouvelles, il serait en Lituanie pour s’entraîner avec ses deux frères.

Terrence Ross, Aaron Gordon, Jonathan Isaac et Nikola Vucevic : ils en ont pas pris 60 par Harden eux au moins.

Markelle Fultz, Jerryd Bayless et J.J. Redick : en espérant que Joel nous refasse pas le même coup que lundi.

Jeremy Lin, Caris LeVert et Rondae Hollis-Jefferson : parmi eux se cache le seul joueur des Nets qui soit intéressant en TTFL.

Dion Waiters : pour les retardataires.

Kevin Love : il regardera le All-Star Game à la téloche avec Boogie et John Wall.

Marvin Williams et Cody Zeller : vous remarquerez la constance des blessures chez les Hornets.

Kyrie Irving, Shane Larkin et Marcus Smart : ça va être léger sur les lignes arrières.

Kriss Dunn, Lauri Markkanen et Nikola Mirotic : le dernier a déjà la tête totalement ailleurs.

Devin Booker, Marquese Chriss, Alex Len : questionables, si vous prenez le risque nous ne sommes pas responsables de votre bulle demain matin.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top