Nuggets

Gros test pour les Nuggets : la semaine qui arrive va piquer, et on ne parle pas de la sauce

Nikola Jokic

Niko risque de rigoler un peu moins dans quelques jours.

Source image : YouTube/Denver Nuggets

Programme d’une importance capitale pour Denver cette semaine. Réception de Boston, déplacement à San Antonio puis réceptions d’Oklahoma City et de Golden State. Que des équipes aux styles et aux profils différents, on souhaite bonne chance aux joueurs des Nuggets, la sauce risque de ne pas piquer uniquement dans la gorge.

Allez, on commence par un petit duel des familles face à Boston, cette nuit. De la défense pure et dure avec la réception du premier de la Conférence Est. On peut néanmoins enlever Marcus Smart car il est blessé. Mais tout de même. D’un côté, on reste sur la meilleure défense de la Ligue : c’est bien simple, le defensive rating est de 100 points. L’apport individuel et collectif en défense est incroyable. De l’autre côté, ils vont devoir essayer de stopper un Kyrie en feu en ce moment (33 points face aux Lakers, 37 face aux Warriors), Horford qui fait son taff dans la raquette en double-double (face aux Warriors et face aux Lakers) et un duo Jayson Tatum/Jaylen Brown explosif qui a un bon apport offensif actuellement. De quoi débuter la semaine doucement pour Denver.

Dès demain, Denver enchaînera avec un déplacement à San Antonio. Il y a deux semaines, le 14 janvier précisément, les Nuggets se rendaient déjà au AT&T Center. Résultat ? Un score sans appel, 32 pions dans les dents, 112-80 emballé c’est pesé. Subir la foudre du shooteur Davis Bertans (18 points à 6/7 de loin) et être impuissant, ça doit piquer. Depuis, Tony Parker est sorti du starting five au profit de Dejounte Murray, on peut donc supposer que TP régalera encore. On a comme l’impression qu’il a retrouvé un second souffle depuis qu’il est remplaçant, et donner des caviars de passe à Bertans sera sûrement dans les plans du bon vieux Pop. Par contre, Kawhi sera évidemment absent dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu’il avait été très bon lors de ce match (19 points, 8 rebonds, 4 passes et 4 interceptions). Les Spurs restent sur une victoire de 15 points face aux Kings et sur 21 victoires pour 4 défaites à domicile. On souhaite donc une bonne soirée à Michael Malone et à ses hommes.

Jeudi, les Nuggets recevront Oklahoma City. On a tous en mémoire le ménage qu’était venu faire Russell Westbrook la saison dernière, inutile de revenir sur le plus beau souvenir de 2017. Là non plus, loin de nous l’idée d’être négatif, mais en ce moment OKC c’est huit wins de suite et un train qui s’engage à vitesse LGV pour rattraper le podium de la Conférence Ouest. Oui, le Thunder regarde désormais les Spurs dans les yeux. Le point positif pour Denver sur ce match restera pour sûr la blessure d’Andre Roberson. Les guards tels que Murray et Harris, scoreurs dans l’âme, profiteront d’avoir Terrance Ferguson en défense sur eux. On s’attendra donc à un match offensif ce jeudi. Ce qui ne fait pas forcément non plus les affaires des Nuggets, quand on voit le Big Four du Thunder, emmené par ses deux All-Stars Russell Westbrook et Paul George, tous deux en excellente forme actuellement.

Finalement, pour clôturer la semaine en beauté, Denver recevra Golden State samedi. La 20ème défense de la Ligue (106.6 points pris par match) qui reçoit la première attaque (113,8 points marqués par match), ça n’annonce pas un bon dimanche pour les fans de la franchise du Colorado. Hormis sur le poste 5 et donc éventuellement Jokic qui pourrait s’en sortir (beau triple-double en 11/16/11 face aux Mavs), on ne voit pas où les Nuggets pourraient appuyer. Pourquoi pas dans l’apport du banc avec un joueur comme Trey Lyles. Pourquoi pas. Honnêtement, on leur souhaite de résister le plus longtemps possible mais à l’approche du All-Star Game, le club des 4 (est-ce qu’il y a vraiment besoin de les citer ?) pourrait activer le mode beast et chacun de ses membres pourrait pondre des stats de MVP.

Quatre très gros tests pour Denver cette semaine. Dès dimanche, on en saura plus sur la course aux Playoffs à l’Ouest. Non seulement pour Denver mais aussi pour les Clippers, qui sont à l’affût en neuvième position et qui profiteraient bien du calendrier compliqué des Nuggets pour leur chiper un spot dans le Top 8.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top