Apéro Top 10 all-time

Top 10 moves indéfendables All-Time ! Apéro TrashTalk

Comme vous avez pu le noter, depuis le début de la saison en cours et donc sur toute la fin d’année 2017, un Top 10 vous a été proposé chaque lundi. Ces vidéos permettent de parler de sujets différents et de couvrir de nombreux axes importants de la NBA. Mélangeant joueurs old-school et joueurs actuels, ces Top 10 sont aussi l’occasion de se remémorer plein de bonnes choses du passé. Aujourd’hui, il s’agit de rendre hommage à ces gestes qui ont rendu fous des milliers de défenseurs. Allez, on envoie les moves les plus indéfendables all-time !

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’apéro c’est ICI qu’il faut vous abonner ! 

Ils sont insupportables à défendre, ils font ce qu’ils veulent balle en main, ils ont une arme fatale et vont l’utiliser en abondance. De Kareem Abdul-Jabbar à Dirk Nowitki, en passant par Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, Tony Parker, Tim Duncan, Kevin McHale et tant d’autres, les techniciens les plus doués de l’histoire se donnent rendez-vous dans ce Top 10. Qui n’a pas testé un skyhook au moins une fois dans sa vie ? Et le one-leg ? Et un fadeaway ? On a du teardrop, du up and under, du Dream Shake, du bank shot, tout est disponible dans ce classement qui mentionne aussi des gestes parfois un peu trop oubliés. Que les bourrins quittent tout de suite cette page, car le Top 10 all-time des moves les plus indéfendables est en place. Bon appétit !

Pour le mode d’emploi c’est simple : il suffit de cliquer. Demandez à votre petit cousin, il va vous montrer comment faire.

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce de TBNL

2 Commentaires

2 Comments

  1. J-M

    29 janvier 2018 à 18 h 13 min at 18 h 13 min

    Mention honorable, le lancé de boulette de Alex.

    • chutney65

      31 janvier 2018 à 15 h 39 min at 15 h 39 min

      Oublis impardonnables : 1) le délaçage de chaussures de Gérard 2) le soda renversé de Jason Kidd.
      OK, c’est pas les plus rentables question scoring, mais quel impact psychologique ! ^^

      Mentions : 1) Lance Stephenson pour l’ensemble de son oeuvre 2) le doigt dans l’oreille de l’adversaire, par je ne sais plus quel joueur, un cinglé (qui a joué aux Cs je crois puis aux Mavs).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top