Mavericks

Preview Mavericks – Heat : la dernière de Dirk à domicile face à son rival favori ?

Dirk Nowitzki

Le Dirk reçoit le Heat à Dallas, au bon souvenir des Finales 2006 et 2011.

Source image : Youtube

Duel sous le signe de la nostalgie à 2h30 à Dallas. Dirk Nowitzki accueille son meilleur ennemi, le Heat, dans ce qui pourrait bien être un adieu. Le match a beau être relativement anecdotique pour les Mavericks, il n’empêche que le Wunderkind va retrouver, peut-être pour la dernière fois chez lui, la franchise qu’il a croisé deux fois en Finales NBA. Classique.

Entre les Finales 2006 et celles de 2011, on peut dire que les affrontements entre Mavericks et Heat sont rarement ennuyants. Les deux séries ont accouché de scénarios, disons, plutôt imprévus, qui ont participé à la construction d’une rivalité entre deux franchises relativement récentes. Il y aura donc ce soir un parfum de nostalgie, en dépit de l’absence des acteurs historiques de cette rivalité : pas de Dwyane Wade, ni de LeBron James ou de Chris Bosh côté Miami, mais le bon vieux Dirk, lui, sera bien présent. Dallas devra sortir une performance XXL pour percer la troisième défense de la Ligue, et rien de tel qu’un match vintage de l’Allemand pour espérer se venger de la défaite à Miami en début de saison. Les Mavs, qui restent sur six défaites lors des sept derniers matchs, sont bien installés au fond de la Conférence Ouest (14èmes) et ont déjà le visage tourné vers la Draft. Il n’empêche qu’à Dallas, on ne dit jamais non à une petite victoire face au Heat, et pour le symbole, est-ce qu’on n’espèrerait pas un petit J.J. Barea game si le meneur portoricain est en mesure de prendre part à la rencontre ? Plus sérieusement, on attendra avec impatience le duel entre Dennis Smith Jr. et Goran Dragic, et il faudra être bien réveillé parce que ça risque d’aller très, très vite. Le rookie des Mavs monte en puissance et est de plus en plus à l’aise dans son rôle de meneur-passeur, lui qui vient d’enchaîner six matchs avec au moins six passes décisives.

Le Heat de son côté, marque un peu le pas après sa belle série de sept victoires. Avec trois succès en six matchs depuis la défaite face aux Bulls, Miami a lâché un peu de lest et a perdu son avance sur les Wizards et les Bucks, respectivement à un et deux matchs de la quatrième place du Heat. Du coup, le match face à Dallas est l’opportunité rêvée pour enchaîner une deuxième victoire consécutive et lancer une nouvelle série triomphante. Dans cette optique, Miami pourra compter sur son sniper en chef, Wayne Ellington, qui avait égalé son record en carrière (28 pions) lors du premier match face aux Mavericks, et qui ne cesse d’impressionner avec son adresse du parking. C’est lui qui a planté la banderille victorieuse face aux Hornets, samedi dernier, pour valider un come-back de 15 points. Le Heat, au complet (à l’exception de Dion Waiters, out pour la saison), devrait avoir les armes pour s’éviter un nouveau match galère : on pense notamment à Hassan Whiteside, qui devrait se la jouer Godzilla dans la peinture des Mavs. En cas de succès, les hommes de Spo valideraient un 14ème sweep de saison régulière face à Dallas, le deuxième meilleur total de l’histoire de la franchise (15 face aux Kings). Quand on vous parle de contexte historique tendu.

L’affiche a beau sembler déséquilibrée sur la papier, un match Mavericks – Heat reste un immanquable tant que Dirk Nowitzki sera de la partie. On ne sait pas ce que Dirk fera de sa dernière année de contrat, alors au cas où, on va profiter au maximum d’un éventuel dernier match à domicile du Wunderkind face à son Miami Heat adoré.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top