News NBA

Warriors versus Celtics : un duel à la hauteur des espérances, qui en veut en Finales NBA ?

warriors celtics
Source image : @Warriors

Si les duels entre Celtics et Warriors sont moins médiatisés que ceux entre Golden State et Cleveland, le spectacle proposé sur cette saison régulière ainsi que les dernières nous intrigue forcément : une opposition en Finales NBA ne serait pas de refus…

Tatata, on ne va pas commencer à mettre la charrue avant les boeufs. Surtout quand le boeuf en question joue à l’aile, porte le numéro 23, domine son sport depuis quasiment une décennie et utilise la Conférence Est comme torche-cul, pour “rester poli“. Non, même avec les galères récentes connues par les Cavs, ce n’est pas demain qu’on va subitement annoncer une finale 2018 vécue sur le canapé pour LeBron. Cependant, en voyant Boston et Golden State offrir deux grands moments de basket cette saison, on en vient à se demander si ce ne serait pas “mieux” pour le jeu d’avoir les petits hommes verts dans la série ultime, en cas de qualification des Dubs pour une nouvelle finale. Blasphème, crient les habitants de l’Ohio. Et pas seulement de cette région, car nombreux sont ceux qui pensent – difficile de les contredire – que Golden State ne ferait qu’une bouchée des celtes. Au niveau du talent, de l’expérience, des matchups remportées, le déséquilibre semble complet. Sauf que pour le moment la vérité est bien là : Boston offre plus de répondant que les Cavs aux Warriors. De la conclusion hâtive de saison régulière, forcément, et qui ne prend pas en compte le beast mode de LeBron et ses potes, forcément. Mais en deux petits matchs, les potes de Kyrie ont montré que s’ils avaient encore du boulot à abattre, leurs yeux n’était pas rivés sur une participation à la finale de leur propre conférence.

Si les arguments sont amassés pour affirmer que Boston ne tiendrait pas une seule seconde contre Golden State, on peut se permettre d’en avancer d’autres pour faire résistance. Déjà, dans la simple bataille des coachs. Comme observé hier soir, et lors du premier duel remporté par les Celtics le 16 novembre dernier dans le Massachusetts, une semaine de fight entre Steve Kerr et Brad Stevens serait plus ou moins l’équivalent d’un immense orgasme tactique. Les deux hommes, qui dominent leur profession par leur finesse et leur intelligence de jeu, sont capables de réaliser des ajustements d’une rare efficacité, offrant alors un basket qui dépasse largement le nom au dos du maillot. C’est celui de devant qui a la priorité, car c’est ainsi que l’équipe l’emportera. Un concept qui n’a pas encore touché le moindre ongle des mains de Tyronn Lue, pourtant propriétaire d’une grosse armada dans son vestiaire. Pour Stevens, cela s’est d’ailleurs vu dans le jeu, dans le résultat et dans les réactions des joueurs face à l’adversaire tout vert. Respect, difficulté pour s’exprimer et compétitivité, autant de traits qu’on aime voir dans une Finale NBA, plutôt qu’un bon blowout des familles comme celui observé en juin dernier. Non pas qu’on veuille annoncer une claque des Cavs dans cinq mois, c’est garanti pas le genre de la maison, mais il faut avouer que de ce qu’on a vu cette saison entre Cleveland et Golden State, on ne va pas changer notre pronostic du jour au lendemain. Le duel entre Stevens et Kerr, mais aussi celui de deux des meilleures défenses de toute la NBA, des bancs complets, de la star à la mène et une approche patiente du jeu, que demander de plus ? Peut-être le développement instantané des Jaylen Brown et Jayson Tatum. Afin que le doux répondant d’hier soir se transforme en vraie confrontation.

Allez, retour sur Terre et donc dans la réalité de LeBron à l’Est. Tant que James est sur deux jambes et présent au mois de mai, sa conférence devrait rester en sa possession, sauf cataclysme. Par contre, si cataclysme il y a, on veut bien un petit coup de Boston en finale. Car si Golden State joue en face, on pourrait avoir une chouette série : au moins plus engagée que celle que nombreux anticipent déjà…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top