Rockets

Le Big Three des Rockets n’est plus invincible : première défaite pour Harden, Paul et Capela

Rockets Capela Harden Paul

La série s’arrêtera à 19.

Source image : Twitter/Rockets

C’était l’une des raisons pour lesquelles les Rockets étaient particulièrement confiants depuis quelques jours. Il va désormais falloir sortir un autre argument puisque James Harden, Chris Paul et Clint Capela ont connu leur première défaite commune la nuit dernière à New Orleans.

On le sait, la seule obsession de Houston est de battre les Warriors. Un objectif déjà coché deux fois cette saison lors du season-opener puis au Toyota Center le week-end dernier. Le point commun entre ces deux victoires de prestige face au champion en titre ? Le Big Three des Rockets formé par Harden, CP3 et Capela était à chaque fois en tenue. Un motif de fierté pour les protégés de Mike D’Antoni qui ont pris la confiance dans les médias au cours des derniers jours grâce à l’obtention de ce fameux tie-breaker contre Golden State qui leur permettrait de passer devant en cas de bilan égal en fin de saison. Mais plus que ça, les Texans ont compris qu’ils avaient un groupe suffisamment complet et talentueux pour espérer gêner les Warriors et avoir une chance lors d’une série au meilleur des sept matchs. Bien sûr, la route est encore longue alors qu’il semble déjà écrit que les deux meilleures formations de la NBA se retrouveront en finale de Conférence au mois de mai. Les Rockets ont bien profité de ces deux belles performances, mais ils vont devoir changer de disque après la défaite face aux Pelicans la nuit dernière (115-113).

Non pas que perdre contre New Orleans, au Smoothie King Center, soit risible. D’autant que Houston sera la dernière équipe à avoir affronté DeMarcus Cousins cette saison avant cette terrible rupture du tendon d’Achille. Mais ce revers marque surtout la fin d’une folle série d’invincibilité pour le trio magique des Rockets. En effet, entre les blessures des uns et des autres, le Big Three a manqué un total de 29 rencontres au total cette saison. Mais lors des 19 premiers matchs qu’ils ont eu la chance de disputer ensemble, Space City avait toujours fini par l’emporter. De quoi fanfaronner un petit peu en espérant que les pépins physiques étaient définitivement derrière eux et qu’ils allaient pouvoir rouler sur la concurrence tout le reste de la saison. Hier soir, les Pels ont prouvé que cette équipe avait quand même des failles lorsqu’elle était au complet. Malgré un duo de guards en grande forme qui a compilé 61 points et 19 assists, le reste du cinq majeur texan a pris l’eau à commencer par le pivot suisse qui n’a pas réussi à s’imposer offensivement dans une raquette aussi compétitive que celle de NOLA (8 points et 10 rebonds). Au final, le match se joue sur le fil du rasoir mais le résultat est bien là : victoire des hôtes, grâce à une grosse paire d’intérieurs et un collectif soudé jusqu’à la fin du match pour résister aux vagues de Houston. Fin d’invincibilité pour les trois leaders texans.

19-1, c’est désormais le bilan du Big Three des Rockets cette saison. Pas de quoi s’inquiéter non plus dans le Texas mais juste un petit rappel nécessaire. Steve Kerr regardera sûrement les images, mais il devra de toute façon opter pour une stratégie différente, Zaza Pachulia et Draymond Green n’ayant pas du tout le même profil que les deux All-Stars des Pelicans.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top