Sixers

Preview Sixers – Bulls : Philly doit prendre le taureau par les cornes pour se rassurer

Joel Embiid - pari
Source image : NBA.com

Duel de franchises historiques du côté de la Pennsylvanie. Si les Bulls sont bien installés à la 12e place du classement de la Conférence Ouest (18-29), les Sixers eux (22-21), doivent se relancer pour la course aux Playoffs à domicile, après leur défaite sur le parquet du FedEx Forum face à Memphis (101-105).

Deuxième rencontre de la saison entre deux grosses franchises qui ont fait l’histoire de la East Coast en NBA. Le premier match, le 19 décembre 2017, se déroulait au United Center de Chicago et se soldait sur une victoire des Bulls 117-115, alors inarrêtables avec une sixième victoire de rang. Portés par Justin Holiday, Kris Dunn et Nikola Mirotic (20 points pour le premier, 22 pour les deux autres), les Bulls étaient venus à bout d’un Philadelphie décimé. En cause, les blessures, notamment pour son pivot désormais All-Star Joel Embiid, qui souffrait d’une alerte au dos prolongée. Ben Simmons en mode triple-double des familles (19 points – 11 rebonds – 10 passes) et un très bon Dario Saric (27 points – 8 rebonds) avaient essayé de résister à des Bulls remontés, en vain. Mais depuis, la dynamique a changé et les Sixers, actuellement huitièmes dans la Conférence Est, comptent bien en profiter. Premièrement, pour se reprendre de cette courte défaite qui doit rester en travers de la gorge pour certains. A 40 secondes de la fin du match, Dario Saric plantait un 3 points clutch qui faisait revenir les Sixers à 2 petites unités des Bulls 117-115. Mais après la possession des Bulls, les Sixers n’ont pas réussi à marquer. Deuxièmement, parce que faire qu’une bouchée de ton adversaire doit être ton principal objectif quand tu vises les Playoffs, que tu es huitième et que tu joues contre le douzième. Et pourquoi pas continuer sur cette bonne dynamique avec une série de victoires.

Certes, les Sixers ont perdu il y a 2 jours face à Memphis. Mais c’était seulement leur deuxième défaite de 2018, en huit matchs. Sur le mois de janvier, Philadelphie a donc 6 victoires pour 2 défaites. Hormis ce match, perdu d’une courte tête, une défaite face à Boston lors du NBA London Global Game. C’est tout. Au contraire, des victoires de prestige, notamment une revanche face aux Celtics, mais aussi une victoire face aux Bucks, face aux Spurs ou encore face aux Raptors. La raison ? Un équilibre trouvé, et un très bon collectif. La preuve ? Un frenchie de gala. Timothé Luwawu-Cabarrot, mesdames et messieurs. 20 points, record de la saison, avec un 6 sur 8 à 3 points. En confiance actuellement, il pourrait bien être le facteur X ce soir, dans un match où l’on attend plus de Ben Simmons et de Joel Embiid. Fraîchement nommé All-Star, le deuxième aura à cœur de briller devant son public, comme il l’avait fait dimanche face aux Bucks en inscrivant 29 points et en ajoutant 9 rebonds, pièce maîtresse dans la victoire de son équipe. On attendra également plus de Ben Simmons, lui qui reste sur un petit match hier soir en 6 points – 3 rebonds et 7 assists.

En face, les Bulls sont tranquilles à la 12e place du classement de la Conférence Est. 6 défaites pour 5 victoires sur ce mois de janvier, et surtout seulement 7 victoires pour 17 défaites à l’extérieur. Mais emmenés par ses deux jeunes talents Lauri Markkanen et Zach LaVine, les Bulls voudront bel et bien exister dans ce match. Il y a une semaine, le finlandais passait les 100 bombes du parking. Quant au guard formé à UCLA et revenu sur les parquet il y a de cela quasiment deux semaines, il compte prendre les choses en main en attaque et avoir plus de responsabilités. Associez-les à des joueurs comme Robin Lopez et Jerian Grant (tous deux 22 points dans la défaite face aux Pelicans hier) et les Bulls pourraient bien déranger les Sixers au Wells Fargo Center.

Un match de franchises historiques, une rencontre disputée pour une place en Playoffs, de vrais talents et futurs All-Stars, dans une salle où l’équipe qui reçoit a l’obligation de gagner pour assurer le Top 8. Bienvenue en Pennsylvanie ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top