Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : pas de Giannis, il y en a deux qui vont se régaler à Milwaukee

Eric Bledsoe

Sans oublier Kate Middleton.

Source image : NBA League Pass

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et quatre matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Dwight Howard (contre les Kings) : Superman a repris des couleurs cette année et c’est pas WCS qui va l’empêcher de marcher sur la raquette de Sacramento.

Rudy Gobert (à Atlanta) : il n’est que sur le retour mais il doit encore éliminer toute cette frustration accumulée à l’infirmerie et les Hawks sont les adversaires parfaits pour se faire plaisir.

Joel Embiid (à Memphis) : s’il cartonne contre Marc Gasol, on lui file un passeport français demain matin.

Anthony Davis, DeMarcus Cousins et Jrue Holiday (contre les Bulls) : si ça fait moins de 150 en cumulé, c’est que c’est une soirée ratée.

Hassan Whiteside (à Houston) : si l’absence de Dragic est confirmé, tous les regards vont se tourner vers lui.

Chris Paul et James Harden (contre le Heat) : avec un avantage pour le premier, le temps que la barbe aiguise son rasoir.

Devin Booker (à Milwaukee) : il y a un truc sympa à faire sur la défense des Bucks.

Bradley Beal (à Dallas) : le vrai patron des Wizards en attaque, c’est lui.

Damian Lillard (à Denver) : tant que les coachs peuvent voter pour désigner les remplaçants du All-Star Game, il va être intenable.

Nikola Jokic (contre les Blazers) : il a entouré ses retrouvailles avec Nurkic depuis longtemps dans son agenda perso.

Karl-Anthony Towns (à Los Angeles, Clippers) : il va falloir assurer sans Jimmy Buckets.

Blake Griffin et Lou Williams (contre les Wolves) : les deux leaders des Clippers vont se disputer une place au All-Star Game. Dommage pour Lou Williams que les steals ne comptent pas double, il en a réalisé 10 contre le Jazz ce samedi.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Kemba Walker et Nicolas Batum (contre les Kings) : le Frenchie reste sur le match le plus offensif de sa saison et son meneur a besoin d’être performant pour convaincre ses dirigeants de le conserver.

Derrick Favors et Donovan Mitchell (à Atlanta) : sans Rodney Hood, le deuxième va devoir assumer tout le scoring à lui tout seul.

Dennis Schröder (contre le Jazz) : Utah c’est plus ce que c’était et l’Allemand a pris l’habitude de ne même plus regarder qui il va affronter. De toute façon à la fin, c’est les autres qui gagnent. Mais si Denise peut en mettre 30, on prend tous les jours.

Ben Simmons (à Memphis) : on se contentera d’un double-double en 15-10-6.

Marc Gasol et Tyreke Evans (contre les Sixers) : avec tous ces absents, il ne reste plus qu’eux pour scorer un peu. Même Dillon Brooks est sur le téco.

Lauri Markkanen (à New Orleans) : c’est quoi le mot pour un bébé licorne, un licornet ?

Clint Capela (contre le Heat) : gros test pour le Suisse face à un boss dans le center game.

T.J. Tucker (à Milwaukee) : si vous n’avez pas Bookie et que vous tenez absolument à prendre des rayons UV.

Eric Bledsoe et Khris Middleton (contre les Suns) : sans Giannis et contre Phoenix, ce sont les deux grosses cotes de la nuit.

John Wall (à Dallas) : un peu en-dessous en ce moment, il doit montrer au rookie des Mavs qui est le boss à son poste.

C.J. McCollum et Jusuf Nurkic (à Denver) : ça joue un peu pareil qu’aux Nuggets et ça devrait faire des étincelles.

Jamal Murray et Gary Harris (contre les Blazers) : la pluie pourrait tomber au Pepsi Center cette nuit.

Andrew Wiggins (à Los Angeles, Clippers) : un petit duel à distance avec Lou Williams ?

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Bogdan Bogdanovic, Willie Cauley-Stein et Buddy Hield (à Charlotte) : des match-ups pas évidentes pour les adolescents de Sacto. Un peu comme tous les soirs en fait.

Justin Holiday, Nikola Mirotic et Bobby Portis (à New Orleans) : ces deux-là ne se quittent plus.

James Johnson (à Houston) : il reste sur un gros match et va sûrement devoir compenser les forfaits de Dragic et Johnson bis.

Eric Gordon (contre le Heat) : il s’est planté contre les Warriors, le genre de truc qui n’arrive pas deux fois.

Otto Porter Jr. et Kelly Oubre Jr. (à Dallas) : de plus en plus régulier dans la performance pour le deuxième.

Dennis Smith Jr., Harrison Barnes, Dirk Nowitzki, Wesley Matthews et Yogi Ferrell (contre les Wizards) : ils sont tous capables de faire 40 ou 5. A tenter uniquement si c’est votre jour de chance.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Frank Mason et Harry Giles : saison blanche pour le rookie.

Cody Zeller : zé pas encore l’heure de revenir.

Dante Exum, Rodney Hood et Thabo Sefolosha : et pourtant, c’est bien vrai.

Markelle Fultz et J.J. Redick : si on combine le shoot des deux on obtient Shaun Marion (geste dégueux mais belle efficacité).

Mike Conley, Mario Chalmers, Dillon Brooks, James Ennis, JaMychal Green et Chandler Parsons : on ne change pas les habitudes à Memphis.

Kris Dunn et Cameron Payne : il est si intimident que ça, le Zach ?

Tony Allen et Solomon Hill : s’ils étaient vos priorités à NOLA, vous avez un problème.

Goran Dragic, Tyler Johnson et Dion Waiters : les deux premiers sont questionable, l’absence du dernier est regretable.

Brandon Knight et Marquese Chriss : comme d’hab.

Giannis Antetokounmpo, Malcolm Brogdon, Jabari Parker et Mirza Teletovic : le Grec a pris des petites vacances.

Paul Millsap et Kenneth Faried : il peut pas, il a coiffeur.

Jimmy Butler et Jamal Crawford : certains n’ont toujours pas digéré leur bulle avec Jimmy Buckets ce week-end.

Patrick Beverley, Austin Rivers, Danilo Gallinari et DeAndre Jordan : y’en a un qui a la pression, suivez notre regard.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top