Rockets

Clint Capela a pris la confiance après la victoire contre les Warriors : « Nous sommes meilleurs qu’eux »

Clint Capela

Maintenant il va falloir confirmer au printemps.

Source image : Youtube / Houston Rockets

Depuis quelques mois, la seule et unique obsession de Daryl Morey est de constituer une équipe taillée pour battre les Warriors. Selon Clint Capela, le GM des Rockets aurait atteint son objectif ultime.

Golden State a beau posséder le meilleur bilan de toute la Ligue, leur défaite à Houston samedi dernier a permis aux Rockets de faire le plein de confiance (116-108). C’est déjà la deuxième fois que les hommes de Mike D’Antoni battent les champions en titre cette saison après le buzzer beater finalement refusé à Kevin Durant à quelques dixièmes de seconde près lors de l’opening night (122-121). Malgré la revanche de Curry and co début janvier, le tie-breaker est donc en possession des gars de la NASA mais encore faut-il qu’ils reviennent au classement pour obtenir l’avantage du terrain jusqu’aux Finales NBA. Cet été, les Rockets avaient fait de ce home court advantage leur priorité de la saison pour avoir une chance de battre les bourreaux d’Oakland. Sauf que même en cas de Game 7 à l’Oracle Arena, Clint Capela pense maintenant avoir toutes les cartes en main pour se payer les champions NBA 2015 et 2017. Euphorique après la victoire de ce week-end, le Suisse n’a pas fait de détours au micro de Tim MacMahon d’ESPN.

« Nous sommes confiants parce que nous savons que si nous faisons ce que nous sommes censés faire nous les battrons. On doit juste continuer à jouer. Nous savons qu’ils vont revenir à un moment si nous menons mais nous devons garder cet état d’esprit. Des fois, j’ai l’impression que nous avions tendance à craquer après certaines erreurs par le passé. Mais aujourd’hui [samedi, ndlr], nous étions prêts. Si nous gardons notre concentration en défense sur les switchs et que nous continuons de jouer comme on l’a fait en attaque en gardant cette mentalité pendant tout le match, nous avons les armes pour les battre. Nous sommes meilleurs qu’eux. »

Le mot est lâché ! Statistiquement, l’ancien Chalonnais n’a pas tort. Houston est la seule équipe à avoir battu deux fois les Warriors cette saison. Samedi, malgré un James Harden encore en convalescence qui n’a pas pesé sur le match comme il aurait voulu à l’exception de ce gros triple sur la tête du MVP unanime dans le money time, les Rockets ont dominé la rencontre en menant au score pendant presque toute la partie. L’écart est même monté jusqu’à +17 dans le deuxième quart avant que Golden State ne mette son fameux coup de turbo. Mais même lors de ce come-back, les Rockets ont gardé leur sang-froid pour finir par s’imposer de huit unités devant leur public. Cette saison régulière, ils ont prouvé qu’ils avaient les outils pour titiller les disciples de Steve Kerr. En se renforçant avec des snipers capables de prendre feu à tout moment pour regarder droit dans les yeux les Dubs en attaque et des spécialistes de la défense comme Luc Mbah a Moute et P.J. Tucker, Daryl Morey a imité son homologue des Warriors en tentant de devenir meilleur que l’original. Mais historiquement, Chris Paul reste un loser incapable de franchir le deuxième tour des Playoffs alors que James Harden a souvent tendance à choker dans les matchs les plus importants de la post-saison depuis le début de sa carrière. Moralité, la régulière c’est bien mais on attendra les retrouvailles du printemps pour valider les propos du Suisse.

Les rencontres du mois de janvier n’ont rien à voir avec un match couperet au mois de mai. Houston connait donc la recette pour venir à bout de ces Warriors mais on attendra de voir ce que cela donne sur une série en sept. Vu ce qu’ont montré les Rockets jusque-là, la finale de Conférence pourrait effectivement s’avérer plus tendue que les Finales NBA pour l’équipe qui sortira à l’Ouest.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top