Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : clôture des decks à 19 heures, vous nous remercierez plus tard

TrashTalk Fantasy League

De rien.

Source image : pixabay.com

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et quatre matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Kristaps Porzingis (à Los Angeles, Lakers) : parce que les intérieurs ont l’habitude de cartonner contre les protégés de Magic et que personne dans l’effectif californien n’est capable d’arrêter la Licorne.

Andre Drummond (contre les Nets) : vous connaissez la théorie des pivots contre Brooklyn ? Vous devriez adorer.

LaMarcus Aldridge (contre les Pacers) : la Marquise enchaîne les cartons en attendant un hypothétique retour de Caouaille avant les Playoffs.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Al Horford et Kyrie Irving (contre le Magic) : mollo quand même. Uncle Drew est encore questionable, pas sûr que ce soit le meilleur jour pour le griller.

Enes Kanter et Tim Hardaway Jr. (à Los Angeles, Lakers) : vous connaissez la règle des intérieurs à L.A. ? C’est aussi typiquement le genre de match où THJ prend chaud et nous dévoile de nouvelles célébrations en exclu.

Jordan Clarkson et Larry Nance Jr. (contre les Knicks) : les rumeurs de trade, ça motive.

DeMarre Carroll (à Detroit) : il reste sur un 47 points contre le Heat, sa meilleure perf de la saison.

Tobias Harris (contre les Nets) : une bonne match-up pour le meilleur scoreur des Pistons.

Victor Oladipo (à San Antonio) : c’est le moment de faire un push pour être retenu au All-Star Game.

Pau Gasol (contre les Pacers) : à 42 ans il sera toujours dans cette liste, bienvenue à San Antonio !

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Evan Fournier, Elfrid Payton, Aaron Gordon et Jonathon Simmons (à Boston) : pour les hipsters qui veulent jamais faire comme tout le monde.

Jaylen Brown et Jayson Tatum (contre le Magic) : petite baisse de régime depuis quelques matchs mais c’est l’adversaire idéal pour se remettre en selle.

Michael Beasley et Courtney Lee (à Los Angeles, Lakers) : voir à Tim Hardaway Jr. pour le premier, le second commence à être bien régulier.

Julius Randle (contre les Knicks) : le troisième homme en forme du côté de Venice Beach.

D’Angelo Russell (à Detroit) : retour tout en douceur pour DLo, il vaut mieux encore attendre quelques semaines pour s’y risquer.

Thaddeus Young et Daren Collison (à San Antonio) : ils devraient se montrer dans un bon match de vétéran.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Terrence Ross, Arron Afflalo, Nikola Vucevic et Jonathan Isaac : le deuxième peut rendre visite aux autres à l’infirmerie pour leur raconter ce jour fabuleux où il a failli envoyer Nemanja Bjelica à l’hôpital.

Gordon Hayward, Guerschon Yabusele et Aron Baynes : ça devrait quand même causer français en avant-match avec Vavane.

Lonzo Ball, Brandon Ingram et Kentavious Caldwell-Pope : ça laissera un peu plus de temps de jeu à Luol Deng. Non, on déconne.

Jeremy Lin : il doit se sentir seul maintenant que D’Angelo Russell l’a abandonné.

Reggie Jackson : heureusement, Ish Smith fait le boulot.

Glen Robinson III et Myles Turner : c’est Totor qui gère le business ce soir.

Kawhi Leonard, Manu Ginobili et Rudy Gay : Spurs Basketball.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top