Lakers

Preview Lakers – Knicks : gros marchés mais petits bilans, on se fait le live tous ensemble ?

lakers knicks
Source image : beIN / TrashTalk

Après un Thunder – Cavs bien violent mais aussi bien ambiancé à l’Antenne, on remet ça en back-to-back avec un Lakers – Knicks des plus sympatoches. Du frenchy, de la hype, un dimanche soir, que demande le peuple ?

Ceux qui étaient au bar-cinéma l’Antenne à Paris ce samedi peuvent le confirmer, on n’avait pas forcément besoin d’une immense rencontre pour se faire plaisir. Avec un nouveau match qui proposera un live de 45 minutes avant la rencontre, on aura encore une fois assez de matos et de gens, histoire d’apprécier ce menu de fin de semaine. Les Lakers, pour commencer, seront eux moins nombreux et moins entourés, notamment car les absents seront de marque. Lonzo Ball ne sera pas en duel avec Frank Ntilikina, pour notre plus grande tristesse. Brandon Ingram et Kentavious Caldwell-Pope vont devoir charbonner, mais seulement s’ils peuvent jouer puisque leur présence reste indécise. Ce qu’il y a de sûr et certain, cependant, c’est qu’en prenant compte ces absences il y a deux joueurs qui pourraient s’éclater cette nuit : Jordan Clarkson et Kyle Kuzma. Les deux jeunes ont récupéré les clés du camtar ces derniers jours, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont su se faire plaisir, comme l’arrière l’a prouvé face aux Pacers. Difficile de s’attendre à une performance similaire venant de Jojo, mais Kuzma pourrait prendre le relais et mettre le feu à une défense de New York qui a tendance à se relâcher. Treizièmes de l’Ouest, nos copains de Los Angeles vont devoir se retrousser les manches s’ils veulent donner le sourire à leurs fans ce soir.

En ce qui concerne les Knicks, la dernière victoire à Utah était satisfaisante, car elle s’est jouée dans une fin de match irrespirable et Tim Hardaway Jr a fait le boulot pour mettre les siens à l’abris. De retour dans le cinq de départ, THJ devrait se faire plaisir dans un Staples Center bien ouvert, sauf si Caldwell-Pope joue et lui met un gant dessus. On regardera forcément ce que Kristaps Porzingis et Ntilikina donneront, mais ce genre d’affiche pourrait aussi permettre à du facteur-X de faire la différence : Enes Kanter et Michael Beasley, par exemple, ont le profil idéal pour faire une grosse perf et ainsi aider leur équipe à l’emporter. Mission importante pour New York, il faut l’emporter et sans trembler car en face ça craque dans tous les sens. Surtout que dans la course au Top 8, les Knicks battent de l’aile et ont besoin de se stabiliser en déplacement avant de reprendre leur souffle à la maison. Pas d’énorme absence pour l’armée de Jeff Hornacek, sauf la notre en bord de terrain pour s’extasier devant le moindre move du French Prince.

C’est à partir de 21h30 que cette affiche entre ces deux énormes marchés aura lieu, à 20h45 un pregame en direct sur la chaîne YouTube de TrashTalk, et les coquins qui seront à l’Antenne on se retrouve sur place pour prendre notre pied !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top