Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : on arrive à mi-course, c’est pas le moment de se relâcher

marathon trashtalk fantasy league

La TTFL, c’est un marathon, c’est pas un sprint.

Source image : montage via Wesley Farnsworth

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et sept matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

LaMarcus Aldridge (à Toronto) : qui c’est qui profite de la rechute de Kawhi pour enquiller tous les soirs ? C’est bibi !

Hassan Whiteside (à Brooklyn) : si le pivot veut faire un push pour aller à Los Angeles le 18 février, c’est maintenant ou jamais.

John Wall et Bradley Beal (à Detroit) : eux aussi ont un push à faire, d’autant que l’un des deux pourrait rester à la Maison Blanche pendant le All-Star break.

Andre Drummond (contre les Wizards) : il devrait enfoncer le clou à l’aide du marteau polonais.

Devin Booker (à Denver) : en espérant qu’il soit aussi chaud qu’à Portland.

Nikola Jokic (contre les Suns) : c’est open-bar dans la raquette de Phoenix, le Serbe ne devrait pas se gêner.

Kristaps Porzingis (à Salt Lake City) : la défense du Jazz n’est plus ce qu’elle était, surtout sans Rudy.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

DeMar DeRozan (contre les Spurs) : ses derniers résultats l’ont fait descendre d’une catégorie.

Goran Dragic (à Brooklyn) : un peu de laisser aller dernièrement, ça s’éloigne jamais beaucoup des 30 points, que ce soit en plus ou en moins.

Tyreke Evans (contre les Kings) : il va bientôt rester plus que lui.

Donovan Mitchell et Rodney Hood (contre les Knicks) : ils restent sur une grosse perf contre les Kings et le Jazz a besoin d’eux pour dépasser les 50 points par match.

Victor Oladipo et Thaddeus Young (à Los Angeles, Lakers) : le premier pourrait monter très haut, le deuxième devrait vous assurer 30 points facile.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Danny Green et Patty Mills (à Toronto) : difficile de savoir qui va sortir du collectif des Spurs chaque soir, ces deux-là ont montré qu’ils en étaient capables.

Kyle Lowry et Jonas Valanciunas (contre les Spurs) : le premier a toujours le seum de ne pas avoir reçu d’offre de San Antonio cet été, le second fait le yo-yo.

Wayne Ellington, Kelly Olynyk et Josh Richardson (à Brooklyn) : c’est cette imprévisibilité qui fait la force de Miami.

Allen Crabbe et DeMarre Carrol (contre le Heat) : la défense de Miami n’est pas la plus adaptée pour briller en TTFL.

Bogdan Bogdanovic, Buddy Hield, Willie Cauley-Stein et Zach Randolph (à Memphis) : la défense des Grizzlies c’est plus ce que c’était et Z-Bo va vouloir se montrer devant ses anciens coéquipiers.

JaMychal Green (contre les Kings) : le deuxième survivant du cinq majeur avec Tyreke.

Tobias Harris (contre les Wizards) : attention quand même, ça varie encore plus vite que la bourse en ce moment.

Will Barton et Gary Harris (contre les Suns) : c’est open-bar dans la défense de Phoenix, ils ne devraient pas se gêner.

Michael Beasley et Tim Hardaway Jr. (à Salt Lake City) : et même un Enes Kanter véner contre son ancienne équipe.

Derrick Favors (contre les Knicks) : l’occasion de faire monter sa cote pour partir encore un peu plus vite.

Darren Collison et Domantas Sabonis (à Los Angeles, Lakers) : un petit kiff pour terminer la semaine ?

Julius Randle, Larry Nance Jr. et Jordan Clarkson (contre les Pacers) : avec tous les absents, ils ont des allures d’hommes du match. Faudra juste trouver le bon.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Manu Ginobili, Kawhi Leonard et Rudy Gay : à force ils doivent connaître tous les jeux de carte du monde.

Fred VanVleet : pas de vanne.

Dion Waiters et Tyler Johnson : snif, snif.

D’Angelo Russell et Jeremy Lin : le premier pourrait revenir cette nuit, mais on va y aller mollo.

Frank Mason, Skal Labissière et Harry Giles : si vous étiez assez farfelus pour les sélectionner ce soir.

Mike Conley, Andrew Harrison, Chandler Parsons, James Ennis, Marc Gasol et Brandan Wright : en grève suite à la rupture de stock au rayon miel.

Reggie Jackson, Avery Bradley, Luke Kennard, Stanley Johnson et Jon Leuer : le cinq majeur de l’infirmerie de Detroit.

Brandon Knight, T.J. Warren et Marquese Chriss : il va encore falloir faire confiance à Devin Booker.

Jamal Murray et Paul Millsap : ça risque de faire juste pour le ASG cette année pour Paulo.

Rudy Gobert, Thabo Sefolosha, Dante Exum et Jonas Jerebko : dépression.

Glen Robinson III et Myles Turner : les studios Universal c’est quand même mieux que le Staples Center.

Lonzo Ball, Kentavious Caldwell-Pope, Kyle Kuzma et Brandon Ingram : ça commence à faire beaucoup.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top