Magic

Deux matchs de suspension pour Arron Afflalo : tarif logique quand tu t’appelles pas Chris Paul

Bjelica Afflalo

Arron Afflalo écope d’une suspension de deux matchs, ainsi qu’une amende de 32 000 dollars. Une semaine qui résume finalement assez bien sa saison.

Source image : NBA League Pass

Bien obligée de réagir face aux pulsions viriles d’Arron Afflalo mardi soir lors du match opposant le Magic et les Wolves, la Ligue a décidé d’infliger deux matchs de suspension à l’arrière d’Orlando. C’est tout de suite moins dur de punir quand il ne s’agit pas de Chris Paul et James Harden.

Pour celles et ceux qui étaient passés à côté, la scène a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi. Nous sommes à un peu plus de quatre minutes jouées dans le deuxième quart-temps. Alors que Vavane s’apprête à planter son career-high sur la tête des loups pourtant en forme, c’est bien le vétéran Arron Afflalo qui décide de se tirer la couverture, en envoyant tout simplement une patate en direction du joli minois de Nemanja Bjelica. Heureusement pour le Serbe, l’attaque ne faisait pas mouche, cette dernière ricochant sur l’arrière de son crâne. Ayant écopés d’une technique chacun quelques minutes plus tôt, les arbitres ont logiquement exclu les deux protagonistes, même s’il semblait que Bjelica n’avait fait qu’immobiliser l’arrière d’Orlando, pour éviter que ce dernier lui décroche la mâchoire. C’est d’ailleurs ce que le natif de Belgrade a confirmé au sortir du match au micro d’ESPN :

“Je ne veux pas me poser en victime, ca fait partie du jeu. Mais il m’a envoyé une droite, et j’ai juste tenté de me protéger mais aussi de le calmer, parce qu’il était incontrôlable.”

L’info est donc sortie hier soir, la NBA a suspendu Afflalo pour deux matchs, le tout agrémenté d’une jolie amende de 32 000 dollars, soit son salaire sur la période de suspension. Il a donc manqué le match d’hier soir, perdu par le Magic contre Cleveland (103-104), et manquera également le déplacement à Boston qui aura lieu dimanche soir. Ce sympathique fait divers nous permet de nous rappeler que la saison dont nous gratifie le vétéran est plus qu’insuffisante, tournant à seulement 3,2 points, 1,2 rebond et 0,5 assist, le tout en 13 minutes. Les réjouissance liées à l’arrivée d’Arron au pays de Mickey pour le minimum semblent désormais bien loin. On aurait pourtant pu penser que ce rôle de vétéran dans une équipe jeune et pleine de talents à développer lui irait comme un gant. Well, on ne peut pas avoir raison à tous les coups.

La semaine de l’arrière est à l’image de sa saison, très décevante. Et s’il ne se concentre pas un minimum au cours des prochaines semaines, on ne donne pas cher de la  peau du vétéran de 32 ans en juin prochain, quand il sera libre de tout contrat. 

Source texte : ESPN.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top