Los Angeles Clippers

So cute : Austin Rivers et Trevor Ariza se sont excusés après leur embrouille de lundi soir

Austin Rivers
Source image : YouTube

La rencontre entre les Clippers et les Rockets lundi était plus que tendue, entre le retour de Chris Paul gâché par la victoire des Clippers et de multiples embrouilles sur le terrain notamment une autour de ce bon Austin Rivers. Le match a failli se jouer dans les couloirs où certains ont organisé une mission commando afin de s’infiltrer dans le vestiaire adverse.

Pour que la sécurité du Staples Center appelle la police, ça a quand même dû bien chauffer. Suite à ces incidents, Trevor Ariza et Gerald Green ont reçu deux matchs de suspension de la part de la NBA. Un des incidents parmi d’autres qui a mis le feu au poudre est une altercation entre Rivers et Ariza. Le fils de Doc, qui était sur le banc en tenue de ville, a livré sa version des faits à ESPN au sujet son embrouille avec Trevor. Fallait sortir le violon, quand même :

« Le match était plein de coups bas, donc je vais balancer personne. Trevor a donné un sale coup à Blake et il s’est pointé à côté de notre banc. Qu’est ce que vous pensez qu’il allait se passer ? J’ai commencé à parler avec lui. Si j’avais donné un coup bas à James Harden, leur meilleur joueur, et que j’avais marché le long du banc de Houston, vous ne pensez pas que quelqu’un sur leur banc aurait commencé à me parler ? Bon.

J’ai crié « vas-y fais-le ! Fais-le !’ à Ariza, mais il n’a pas entendu. Il s’est retourné et m’a dit « qu’est ce que tu viens de me dire ? » Il m’a appelé par des noms d’oiseaux, mais je suis un grand garçon. Je ne lâche rien à qui que ce soit, et lui non plus d’ailleurs. Il n’avait juste pas entendu ce que j’avais dit. Après le match, il est venu au vestiaire et la seule chose à laquelle il pensait c’était « qu’est ce qu’il a dit, qu’est ce qu’il a dit ».

[NDLR : Après le match, Ariza a contacté plusieurs anciens membres des Rockets, dont Montrezl Harrell qui a organisé un appel entre les deux hommes]

« Il m’a appelé, nous avons parlé et mis les choses à plat durant 35 minutes. Il m’a dit « c’est ma faute, je pensais que tu avais dit quelque chose, le match était tendu » et moi j’ai répondu « désolé, je voulais pas mettre de l’huile sur le feu.' »

En tant que joueur blessé, Rivers admet qu’il a tout fait pour rendre fou les Rockets, ce qui pour le coup a plutôt bien marché. Il a décidé de raconter les dessous de cette embrouille afin que les gens ne pensent pas qu’il a pu être irrespectueux, mais ça passe pas trop. Si tu t’embrouilles avec un gars comme Ariza, règle ça avec lui en gros.

Tout est bien qui finit bien, ça se roule des pelles désormais entre Rivers et Ariza, en attendant la prochaine rencontre entre ces deux équipes qui devrait nous promettre encore pas mal de grands moments.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top