Rockets

Preview Rockets – Wolves : James Harden fait son grand retour, la barbe est attendue

James Harden Rockets

El barbudo n’a plus de temps à perdre : y’a un titre de MVP à aller chercher.

Source : Youtube

James Harden devrait enfin faire son retour sur les parquets ce soir, et on peut dire qu’il a bien choisi son moment. Ses Rockets vont enchaîner deux grosses affiches cette semaine, en commençant par la réception de Wolves déterminés. Un duel de cadors qui va permettre au barbu texan de se mesurer à un gros client, sur-motivé à l’idée de gâcher son comeback.

Pendant les deux semaines d’absence de leur star, les Rockets affichent un bilan de quatre victoires pour trois défaites, qui leur permet certes de conserver leur deuxième place à l’Ouest, mais qui a également permis aux Spurs et aux Wolves de recoller dans leur rétro. Ce soir, c’est donc un match d’autant plus important qu’au-delà du retour d’Harden, il s’agira, pour les Rockets, de calmer les ardeurs d’un concurrent direct au podium. Pour ça, ils pourront compter sur le second cerveau du commando de l’équipe, puisque ni Harden ni Paul n’ont été suspendus après leur embuscade à L.A. Les Rockets doivent se reprendre après leur défaite face aux Clippers, et surtout mettre cette histoire d’infiltration en scred derrière eux. Le match de ce soir face à des Wolves en forme sera l’occasion de se remettre en marche, avant de recevoir Warriors et Heat en l’espace de deux jours… On peut néanmoins compter sur un retour flamboyant du barbu à la maison, qui a un trophée de MVP à sécuriser et qui n’a plus le temps de rester sur la touche. Ajoutons le fait que Trevor Ariza et Gerald Green ne seront pas là, eux qui ont été suspendus pour deux matchs, et vous avez un All-Star qui va devoir carburer d’entrée.

Côté Minnesota, l’euphorie de la semaine dernière (5 victoires consécutives avec un écart moyen de 18,8 points), au cours de laquelle les hommes de Thibs ont déboîté Cavs, Thunder et Pelicans s’est un peu estompée après la défaite surprise face au Magic. Un relâchement frustrant Jimmy Butler, qui, en bon patron, s’est plaint du manque d’humilité de l’équipe après ses grosses performances. Le petit rappel à l’ordre devrait remettre la meute dans le bon sens, mais surtout motiver un Butler déjà chaud bouillant. L’arrière des Wolves s’est fait balader par Evan Fournier et a déjà annoncé vouloir passer à autre chose pour se rattraper. Ça tombe bien, c’est James Harden qui se pointe : ça risque de défendre sévère et pas sûr que le retour d’Harden ne soit une partie de plaisir. Sinon, un réveil d’Andrew Wiggins ne serait pas du luxe, lui qui n’a inscrit que 9 pions dans la défaite face à Orlando, et qui va avoir le champ libre face à un poste 3 décimé par les suspensions côté texan. Inutile de préciser que Nemanja Bjelica espère cette fois terminer sa soirée ailleurs que dans le vestiaire, lui qui s’est fait bizarrement expulser à Orlando alors qu’Arron Afflalo voulait l’embrocher.

Gros duel entre deux cadors de la Conférence Ouest. Les Rockets veulent reprendre leur rythme infernal de novembre/début décembre, maintenant qu’ils retrouvent un effectif au complet (à l’exception d’Ariza et Green). Dans cette optique, il faudra calmer des Wolves remontés à bloc, qui, en cas de succès ce soir, rattraperaient Houston au nombre de victoires (30) : messieurs, régalez-nous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top