Celtics

Paul Pierce fait un caprice aux Celtics : pour lui, c’est la culpabilité qui les force à rendre hommage à Isaiah Thomas

Paul Pierce

On espère qu’IT peut “handle the truth”, parce que sinon il est pas sorti de l’auberge.

Source image : Youtube

Paul Pierce a beau se faire insulter de vieux con approximativement toutes les heures depuis la polémique qu’il a lancé autour de l’hommage à Isaiah Thomas, ça ne le dérange pas plus que ça. En tout cas, c’est ce que laisse suggérer sa nouvelle sortie dans les médias. Une sortie dans laquelle il explique que si les Celtics ont fait le forcing pour honorer le lutin lors de la soirée dédiée à la cérémonie où le maillot de Pierce serait retiré, c’est avant tout par culpabilité de l’avoir mise à l’envers à IT.

Décidément, l’ailier mythique des Celtics a vraiment du mal à avaler la pilule. Il faut dire qu’à défaut d’avoir pu passer l’ensemble de sa carrière à Boston, il souhaitait ardemment avoir sa propre soirée, sa cérémonie à lui et rien qu’à lui. Du coup, il a commencé à voir flou quand Ainge lui a annoncé qu’une vidéo en hommage à Isaiah Thomas serait diffusée pendant la soirée du 11 février prochain, où le maillot du numéro 34 sera retiré. Depuis, c’est un cirque pas possible, qui a vu Pierce, IT et d’anciens joueurs des Celtics se tirer la bourre pour donner leur avis sur la situation. Si le meneur des Cavs a été très pro et a refusé de mettre de l’huile sur le feu, il faut reconnaître que Pierce a été un peu virulent, même si on comprend également son point de vue. Et sa dernière décla à ESPN est dans la même veine :

“Thomas a eu sa chance d’être honoré. Tu es venu à Boston. Que tu joues ou pas, tu aurais dû avoir ton hommage à ce moment-là. Je ne vois juste pas comment, si quelqu’un a son maillot retiré lors d’une cérémonie, il pourrait y avoir un hommage à un autre joueur au même moment. […] Danny a tenté de me convaincre, mais je lui ai répondu ‘Il a eu sa chance, Danny, et il s’est joué de toi. Il a plus ou moins décidé de tout.’ Ils l’ont laissé faire parce qu’ils se sentaient coupables de comment ça s’est terminé. C’est de la culpabilité. C’est tout.”

Cash, comme à son habitude, le Paulo. Maintenant, si la forme n’est pas franchement adaptée, le fond n’est peut-être pas si éloigné de la vérité que ça. On sait que Ainge n’est pas du genre à faire dans les sentiments, mais il est possible qu’il se soit montré légèrement plus souple qu’à son habitude avec Thomas, pour se rattraper aux yeux d’un joueur qui a beaucoup apporté à sa franchise, et qui est apparu particulièrement touché par la manière dont Ainge a géré la situation. Mais bon, sans ne rien enlever à Isaiah Thomas, on peut comprendre que Pierce, qui a tout donné aux Celtics pendant de longues années, soit contrarié à l’idée de partager son moment avec un autre. Parce que là, niveau “joueurs qui ont apporté aux Celtics”, Pierce est quand même vachement haut. Et ça, Danny Ainge l’a lui aussi bien compris :

“On doit beaucoup à Paul. Je me sens redevable à son égard. Toute l’organisation pense pareil. On va organiser une énorme soirée pour lui. Fin du débat.”

Pile ce qu’il fallait pour apaiser la situation, bien vu Paulo ! Mais bon, on n’en attendait pas moins de The Truth… le type n’a pas peur de balancer ses quatre vérités à qui que ce soit. En tout cas, Paul Pierce aura bien sa soirée rien qu’à lui, et c’est amplement mérité. Quant à Thomas, cela pourrait presque être un mal pour un bien : vous imaginez la folie si l’hommage des Celtics pour IT avait lieu, au hasard, lors des Finales de la Conférence Est ?

 Source texte : Jackie MacMullan, Chris Forsberg, ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top