Cavaliers

LeBron James décidera de la retraite en fonction de ses enfants : ils peuvent aussi nous dire sa future destination ?

LeBron James

Qu’on sache une bonne fois pour toute si c’est Châteauroux ou Bourg-en-Bresse qui récupérera le bébé.

Source image : Youtube

Alors qu’il vient de souffler ses 33 bougies, LeBron James semble toujours être un jeune homme sur les parquets tant il continue de dominer ses contemporains. Malgré cela l’horloge tourne et la question de la retraite pourrait commencer à lui trotter dans un coin de la tête. Bon pas tout de suite non plus, un mec qui joue encore 37 minutes à un tel niveau tous les soirs ne doit pas avoir sa date de péremption bien proche.

On ne va pas vous faire flipper – ou vous offrir de fausse joie en fonction de votre appréciation ou non de LeBron James – mais le franchise player des Cavaliers n’a pas encore prévu de tirer sa révérence, arguant entre autres qu’il a encore beaucoup de sneakers à vendre. Outre cette boutade, il s’est confié à USA Today sur son avenir. On vous arrête tout de suite, pas celui à court terme qui va le voir signer aux – mettre votre franchise préférée –  cet été, mais plutôt comment il envisage sa longévité dans la Ligue. S’il ne fixe bien entendu aucune date actuellement, un point important le fait réfléchir : ses enfants. Et leur distance, qui pourrait lui faire raccrocher ses chaussures plus tôt que prévu, comme il le reconnait lui-même :

“La seule chose qui d’une certaine façon peut me pousser à arrêter de jouer autant que je l’aimerais ce sont mes enfants qui grandissent. J’ai un garçon de 13 ans (LeBron Jr.). Il est en 5ème. Il est également sacrément bon au basket. Lors de ce road trip j’ai déjà manqué quatre de ses matchs. C’est ça qui craint. J’ai un garçon de 10 ans (Bryce), une fille de 3 ans (Zhuri). Mon côté paternel entre en jeu parfois. Ce sera le facteur qui me fera décider combien de temps je veux jouer.”

On peut l’oublier lorsqu’on se gave des highlights de nos joueurs préférés, mais les mecs passent une grande partie de la saison à voyager. Et pour un LeBron James qui se balade aux quatre coins des États-Unis depuis maintenant quinze ans – dont seulement deux sans être père – une certaine forme de lassitude peut apparaitre tout comme l’envie de plus profiter de sa famille et ses gosses grandir. Si King James n’est pas au point d’être soulé par cette vie, il se rend bien compte qu’il passe à côté de certains moments auprès des siens. Nul doute qu’un titre en juin pourrait lui permettre de mieux digérer cette absence.

En attendant de savoir si LeBron James va encore écumer les parquets NBA pendant de longues saisons ou non, on aimerait plutôt savoir ce qu’il compte faire dès l’été prochain. Ça nous évitera les dizaines d’articles sur les rumeurs plus ou moins fondées de son départ  des Cavs en fonction de l’humeur des uns et des autres.

Source : USA Today


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top