Warriors

Kevin Durant pense qu’il pourra jouer jusqu’à 40 piges : le record de Kareem Abdul-Jabbar dans le viseur ?

Kevin Durant - Warriors

Comme souvent avec KD, les chiffres donnent mal à la tête.

Source image : Youtube/NBA

À 29 piges, Kevin Durant va boucler sa onzième saison dans la Grande Ligue avec déjà un bilan pas dégueulasse puisqu’il a déjà quelques accomplissements à son compteur. Mais il est loin d’être rassasié et il s’imagine déjà capable de jouer jusqu’à 40 ans. L’occasion pour lui d’aller chercher un joli petit record détenu par Kareem Abdul-Jabbar ?

Avant d’arriver jusque là, de l’eau coulera sur les ponts. Mais on a forcément cette idée dans un coin de la tête lorsque Kevin Durant évoque son avenir lointain en NBA, répondant à USA Today qui lui demande s’il se sent de jouer jusqu’à 40 ans :

« Oui  je pense que je le peux. Je pense que je le peux. C’est juste à moi de voir – est-ce que mon esprit est prêt pour jouer aussi longtemps ? Parce que cette volonté, c’est 80% de la bataille je pense. »

Déjà auteur de 20041 points – en 738 rencontres – au moment de ces lignes, on regarde donc pour un scoreur comme KD jusqu’où il pourrait aller en s’offrant une telle longévité. Lui qui est désormais le second plus jeune joueur – derrière LeBron James – à avoir dépasser la barre des vingt mille unités en carrière doit forcément penser pouvoir titiller KAJ et sa marque installée à 38387. Il lui faudrait pour cela ajouter un peu plus de dix huit mille pions en dix saisons en demi. Garde-t-il cela dans un coin de sa tête ?

« Ce serait cool de faire ça, mais je ne me prends pas la tête là dessus mec. Si je commence à me concentrer sur ça, je vais m’éloigner de mes vrais objectifs. »

Pour pouvoir un jour avoir le record dans sa ligne de mire, Kevin Durant aura besoin de garder la santé, lui qui a déjà connu une saison galère en 2014-15. Mais depuis cette période, son pied qui lui avait causé bien des soucis semble le laisser en paix.

Alors, Kevin Durant peut-il aller détrôner Kareem Abdul-Jabbar ? Il lui faudra continuer à carburer à plus de 25 pions de moyenne quelques temps tout en priant pour ne pas connaitre de pépin physique qui le freine dans son élan. Puis garder la flamme qui lui permettra de scorer soir après soir quand il rentrera dans la deuxième moitié de sa trentaine. Comme il le dit lui-même, c’est aussi dans la tête que ça se passe.

Source : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top