Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : clôture des decks à 20 heures, alors pas de bêtise !

Sablier Asterix TrashTalk Fantasy League

Un seul geste à faire pour ne pas multiplier la gueule de bois par deux demain matin.

Source image : YouTube

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et sept matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Blake Griffin et Lou Williams (contre les Kings) : le premier va pouvoir se gaver dans la raquette si l’absence de DeAndre Jordan est confirmée, le second est capable d’en planter 80 contre les Kings vu sa forme actuelle.

Russell Westbrook (à Charlotte) : depuis que le mode MVP a été activé, c’est au moins 40 assurés.

Bradley Beal et John Wall (contre les Nets) : on ne sait plus lequel des deux est le leader de cette équipe. Dans le doute on les a placé ici tous les deux.

Kevin Durant (à Toronto) : on a essayé ; même à 99 au tir dans 2K, nos pourcentages ne sont pas aussi bons.

DeMar DeRozan (contre les Warriors) : c’est un peu l’inverse de KD en ce moment mais le boutonneux devrait répondre présent pour l’un des plus gros matchs de l’année au Canada.

LaMarcus Aldridge (contre les Nuggets) : de nombreux joueurs incertains ce soir, il sera encore le leader du côté des Spurs.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Harrison Barnes (contre les Lakers) : il a enfin compris ce qu’on attendait de lui dans le Texas, une valeur de plus en plus sûre en TTFL.

Kemba Walker (contre le Thunder) : pas assez solide cette saison pour mériter sa place dans la catégorie du dessus.

Draymond Green (à Toronto) : il est capable de taper un triple-double sans dépasser les 10 points.

Andre Drummond (à Chicago) : un poil trop irrégulier pour mériter sa place en premium, mais ça ne change pas que Robin Lopez devrait passer une sale soirée.

Lauri Markkanen (contre les Pistons) : une Licorne en puissance. Comprendra qui pourra.

Nikola Jokic (à San Antonio) : faute d’avoir eu un Serbie-Espagne à l’Euro, on se rattrape comme on peut.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Brandon Ingram, Lonzo Ball, Larry Nance Jr., Brandon Ingram et Kyle Kuzma (à Dallas) : dans cet ordre de préférence.

Dirk Nowitzki, Dennis Smith Jr. et Wesley Matthews (contre les Lakers) : sans oublier Yogi Ferrell pour relancer la Yogisanity !

Bogdan Bogdanovic et George Hill (à Los Angeles, Clippers) : ils sortent d’un match à 36 et 28 points TTFL, déjà contre les Chokers.

Steven Adams et Paul George (à Charlotte) : les deux autres membres du Big Three à OKC.

Dwight Howard (contre le Thunder) : rien à dire à part qu’il ferait bien de venir avec sa ceinture s’il veut avoir une chance de faire peur au All-Black.

Rondae Hollis-Jefferson, Allen Crabbe et Spencer Dinwiddie (à Washington) : le dernier est passé à un rebond du triple-double la nuit dernière. Relisez cette phrase quand vous serez au calme.

Klay Thompson (à Toronto) : l’un des joueurs les plus insupportables en TTFL, capable de passer de 70 à 5 dans la même semaine. Ingérable.

Fred Van Vleet (contre les Warriors) : encore chapeau à celles et ceux qui l’ont sélectionné le soir où il a fait top pick… s’il y en a.

Tobias Harris (à Chicago) : même s’il est un tout petit peu rentré dans le rang par rapport à son début de saison, il reste le meilleur marqueur à Motor City.

Justin Holiday et Zach LaVine (contre les Pistons) : le premier est très irrégulier mais ça reste Ish Smith en face de lui, le second va vouloir vendre du rêve pour son premier match avec Chicago. Avec des dunks, ça peut aller très vite.

Manu Ginobili (contre les Nuggets) : tous ces votes pour le All-Star Game doivent lui donner des ailes.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Nerlens Noel : normalement on ne vous apprend rien.

Patrick Beverley, Austin Rivers, Danilo Gallinari et DeAndre Jordan : ce dernier est questionable après s’être twisté la cheville ce jeudi.

Andre Roberson : si jamais vous aviez la mauvaise idée de le sélectionner.

Cody Zeller : si vous l’aviez, on ne peut plus rien pour vous.

D’Angelo Russell et Jeremy Lin : la dose quotidienne de seum pour tous les fans des Nets.

Stephen Curry : listé comme questionable ce soir, ce serait dommage de le gâcher. En toute logique, il va donc jouer et sortir son plus gros match de la saison.

Kyle Lowry : listé en game-time decision, on vous laisse vous débrouiller avec ça.

Reggie Jackson, Stanley Johnson et Jon Leuer : les Pistons vont réussir l’exploit d’avoir plus de joueurs blessés que les Bulls.

Paul Millsap et Gary Harris : les Nuggets se mettent dans l’ambiance avant d’affronter San Antonio.

Rudy Gay, Tony Parker, Danny Green et Kawhi Leonard : le premier est out, les trois autres sont incertains. Trop risqué, ce sera sans nous.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top