Wizards

Les Wizards se relancent contre le terrible Magic : 125-119 dont 60 points pour Wall & Beal

Wizards -

Meilleur backcourt en NBA ?

Source : youtube

Après avoir subi la loi des Bucks puis du Jazz sur leur propre parquet, les Wizards recevaient Orlando cette nuit avec la ferme intention de ne pas donner raison au fameux proverbe « jamais deux sans trois ». C’est chose faite dans un match résolument offensif et dominé par le duo John Wall – Bradley Beal qui aura su porter l’escouade de la capitale du début à la fin pour se défaire d’un Magic qui s’est battu mais qui a encore une fois semblé incapable de réaliser le moindre stop…

Wall y est allé de 30 points, 3 rebonds, 9 passes décisives, 1 interception et 3 contres. Bradley Beal s’est fait plaisir également avec 30 points (à 12/17 au tir), 3 rebonds et 7 offrandes aux copains. Les deux compères du backcourt nous ont montré pourquoi ils pouvaient prétendre tous les deux à être All-Star cette année : pénétrations agressives, shoots bien pris de près ou de loin, distribution millimétrée… Tout l’arsenal d’arrières dominants fut exposé pour un vrai récital. Ajoutez à cela une excellente prestation de Ian Mahinmi en sortie de banc avec 17 points, 8 rebonds et 3 contres et vous obtenez forcément une équipe des Wizards très compliquée à battre même si elle propose de nombreuses séquences défensives qui laissent encore à désirer.

C’est d’ailleurs pour cela que le Magic est resté dans le match tout au long des 48 minutes malgré le rythme offensif imposé par leurs hôtes. Elfrid Payton a envoyé 27 points à 9/12 au tir (ainsi que 5 rebonds et 8 caviars) et Jonathon Simmons a posé 23 unités à 8/11 au tir pendant que Bismack Biyombo proposait 21 points accompagnés de 13 rebonds. Ce trio à plus de 70 points sur la rencontre ? Que celui ou celle qui l’avait vu venir se manifeste tout de suite ou se taise à jamais ! Du coup, malgré un Evan Fournier en délicatesse avec son tir (4/14 pour 10 points), un Aaron Gordon du même acabit et un Vucevic toujours absent, les Floridiens ont tenu bon. Mais ils ont tenu sans jamais vraiment donner l’impression de pouvoir l’emporter.

De la première à la dernière minute, cette rencontre fut serrée et donc menée tambour battant par les deux équipes. Agréable à suivre car il y a du spectacle et de jolis moves en attaque mais on peut se demander comment les Wizards espèrent satisfaire leurs ambitions de Finales de Conférence (voire plus si affinités) en jouant avec aussi peu d’intensité défensive. On peut aussi se demander comment le Magic espère progresser avec un fond de jeu aussi inexistant. Il se dit que Frank Vogel pourrait être en danger. Possible. En tous cas, ce ne sont pas les derniers résultats qui vont redonner confiance à ses dirigeants…

Orlando reste donc bien accroché à son avant-dernière place de l’Est et semble parti pour continuer de tanker histoire que cette saison serve au moins à quelque chose. Washington se maintient au cinquième spot de la conférence mais va devoir trouver de l’intensité et de la régularité à un moment donné. Faute de quoi, la sanction finira par tomber et plus tôt que prévu.

boxscore Magic

boxscore Wizards

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top