Pistons

Dwight Buycks conservé jusqu’à la fin de la saison par Detroit : un petit bout de Ch’Nord en NBA

Dwight Buycks

On veut voir Dany Boon en courtside à la Little Caesars Arena !

Source image : YouTube

Régulièrement invité à la Summer League mais rarement responsabilisé en NBA, Dwight Buycks vient de signer un contrat garanti à Detroit avec le sentiment qu’il pourrait enfin se faire une petite place dans la Ligue.

Bien connu des Français pour être devenu MVP étranger de Pro A avec le BCM Gravelines en 2013, le natif de Milwaukee a convaincu les dirigeants des Pistons de transformer son two-way contract en un contrat garanti jusqu’à la fin de la saison selon Ansar Khan de mlive.com. Intégré au roster de Stan Van Gundy en tant que back-up d’Ish Smith depuis la blessure de Reggie Jackson, il tourne à 8,8 points et 2,4 assists en 15 minutes de moyenne lors de ses huit premiers matchs avec Detroit. Capable de driver dans la peinture du haut de son mètre 90, il dispose aussi d’une belle adresse à mi-distance. Un domaine dans lequel il peut clairement apporter au sein de la 25ème meilleure attaque de la Ligue.

La signature de ce contrat, c’est le résultat de beaucoup d’abnégation pour Dwight Buycks qui rêve toujours de se faire une place durable au sein d’une rotation en NBA. Signé par les Raptors pour deux ans en 2013, il est finalement coupé l’été suivant sans avoir eu réellement l’occasion de s’exprimer au Canada. En avril 2015, il intègre les Lakers qui terminent la saison en roue libre dans le cadre d’un ten days contract. Ensuite, l’ancien nordiste enchaîne les allers-retours entre le championnat chinois et la G League où il espère toujours se faire repérer par une franchise NBA. C’est désormais chose faite alors qu’il lui reste un bon mois pour prouver sa valeur avant le retour de blessure de Reggie Jackson. A 28 ans, c’est la première fois qu’il est aussi bien intégré et il ne lâchera pas sa place si facilement.

Il y a quatre ans et demi, nous lui réservions déjà un long portrait sur TrashTalk (ici) pour décrire son parcours atypique et sa force de caractère pour atteindre ses objectifs. A l’époque, il venait de signer à Toronto pour ce qui semblait être le début d’une belle carrière NBA, au moins en tant que remplaçant. Les obstacles ont finalement été plus grands que prévus mais il semble bien arrivé à destination, installé dans une rotation ne visant rien d’autre que les Playoffs. Tout simplement mérité.

Source texte : mlive.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top