Los Angeles Clippers

Les Clippers auraient proposé Blake Griffin contre Karl-Anthony Towns : même sur un malentendu, c’est mort

Clippers blake griffin karl anthony towns

Jerry West est très fort, mais il n’est pas encore magicien.

Source image : Youtube

En prolongeant aux Clippers l’été dernier alors que Chris Paul préférait s’arranger avec Steve Ballmer et Doc Rivers pour tenter de passer les demi-finales de Conférence à Houston, Blake Griffin a affirmé clairement sa fidélité à la franchise qui l’avait sélectionné en premier choix de la Draft 2009. Pas sûr que la dernière rumeur sortie de Michael Scotto de l’équipe BasketBall Insiders le conforte dans son choix.

Alors qu’il est devenu l’image des Clippers lorsqu’il n’est pas blessé ou qu’il ne se fait pas voler la vedette par Lou Williams, Blake Griffin s’imagine probablement comme intouchable au sein de sa franchise. Pas tout à fait semble-t-il puisque cette fin semaine on a appris que les voiliers auraient tenté de refiler leur rouquin aux Wolves. Et pas contre n’importe qui puisque l’objectif n’était personne d’autre que Karl-Anthony Towns.

Les Clippers ont proposé un échange blockbuster aux Minnesota Timberwolves impliquant l’ailier Blake Griffin et le pivot Karl-Anthony Towns. L’histoire complète à venir sur #BBallInsiders

Une proposition qui est restée à l’étape de simple coup de fil, les Loups répondant poliment par la négative avant de raccrocher et se marrer un bon coup. Parce que bon, on aime bien Blake Griffin, mais aujourd’hui Karl-Anthony Towns est : plus fort, plus jeune, moins cher, en meilleur santé. Ça commence à faire beaucoup de choses en faveur de KAT par rapport à son aîné. Alors bien entendu, pour le côté financier il y a toujours moyen de s’arranger en balançant quelques contrats un peu pourris comme celui de Cole Aldrich et Gorgui Dieng – respectivement 7,3 et et 14,1 millions de dollars cette saison – pour équilibrer la différence entre les 29,5 millions annuels de Quake et les 6,2 du Chat. Mais en ce qui concerne les autres aspects, il va être bien plus difficile de trouver un arrangement. Si on ne connait pas le timing de cette offre, on se doute d’autant plus qu’avec la dynamique actuelle des hommes de Tom Thibodeau, la probabilité de voir partir Karl-Anthony Towns s’est encore réduite, pour peu qu’elle ait déjà été différente de zéro. Il est considéré à juste titre comme une pierre centrale de la franchise, pour aujourd’hui mais également les années à venir. Pas sûr qu’on puisse en dire autant de Blake Griffin à L.A. après une telle rumeur.

Si un tel coup de fil n’aurait rien dû coûter aux Clippers – qui ne tente rien n’a rien – le fait que l’information ait fuité est par contre un peu plus préjudiciable. Après avoir perdu CP3 il y a quelques mois et alors que la seconde franchise de Los Angeles n’est pas particulièrement un spot prisé des agents-libres, apprendre que leur figure de proue qui s’est montrée loyale soit proposée comme ceci pourrait avoir un impact négatif.

Source : Basketball Insiders

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top