Jazz

Amende de 35 000 dollars pour Rodney Hood : la prochaine fois, il attendra les vestiaires pour taper un SMS

Rodney Hood

L’arrière s’en sort bien.

Source image : NBA League Pass

Pris en flag par les cameramen en train de taper et de faire tomber le portable d’un spectateur à Washington mercredi, Rodney Hood a évité la suspension mais devra s’acquitter d’une petite amende. Ça aurait pu être pire.

Ce n’est pas du tout le moment de choper une suspension à Salt Lake, surtout pas pour Rodney Hood qui n’est autre que le deuxième meilleur marqueur du Jazz depuis le début de la saison avec 16,5 points de moyenne. Ralenti par les blessures de Dante Exum, Rudy Gobert mais aussi de Raul Neto, Quin Snyder ne peut réellement se permettre de perdre un joueur, même pour un seul match de suspension. D’autant que le geste de frustration de l’homme à capuche aurait très bien pu être évité alors que les mormons étaient à égalité avec les Wizards au moment des faits et qu’ils ont fini par remporter le match. La Ligue a finalement décidé d’être clémente en infligeant une simple amende à l’arrière scoreur d’Utah d’un montant de 35 000 dollars, soit un peu plus d’un pourcent de son salaire annuel.

Le jeune gaucher de 25 ans peut s’estimer heureux étant donné le contexte de l’action. Exclu de la rencontre par Tony Brothers quelques secondes plus tôt, Rodney ne peut s’empêcher d’envoyer valser le smartphone d’un fan un peu trop envahissant tentant de le filmer en train de regagner les vestiaires. Sans un regard, Hoodie trace tout droit et laisse ce spectateur présent en courtside récupérer ce qui lui appartient sur le sol. On le sait, la NBA déteste que les joueurs reflètent une mauvaise image de la Ligue. Mais c’est encore pire lorsqu’ils s’en prennent directement à des fans qui ont payé pour venir les voir. En l’occurrence, le prix d’un siège aussi bien placé doit se situer au-dessus d’une bonne partie des salaires en France et ce Monsieur ne souhaitait peut-être pas être affiché de la sorte sur les réseaux sociaux. Avec l’amende, l’Association a quand même de quoi offrir un nouveau portable à cette personne et toute sa famille proche.

Rodney Hood s’en sort bien sur ce coup-là. Probablement aussi frustré de ne pas exploser comme on pouvait s’y attendre et de devoir laisser un rookie être le leader offensif du Jazz, il sait qu’il doit faire encore plus pour qu’Utah ait une chance de réaliser un back-to-back en Playoffs.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top