Hornets

Preview Hornets – Thunder : le collectif de Charlotte se dresse face à un MVP beaucoup trop seul

Charlotte Hornets

Ils doivent être sympas les repas d’équipe à OKC… T’as le Brodie qui reprend du rab trois fois alors que PG et Melo en mettent partout à côté de leur assiette.

Source image : YouTube

Nouvelle occasion de se racheter ce soir à 23 heures pour OKC. Le Thunder se déplace à Charlotte et doit impérativement remporter le match sous peine de s’enfoncer un peu plus dans la crise. Russell Westbrook et ses potes restent sur trois défaites d’affilée. Quant à eux, les Hornets sont en back-to-back et la fatigue pourrait se faire sentir.

Lors de leur première confrontation en le 12 décembre dernier, c’est Charlotte qui avait pris le dessus, grace notamment à 23 points d’Howard. Les Hornets s’étaient appuyés sur un collectif fort avec pas moins de six joueurs à plus de 10 points. En face Russel Westbrook était trop seul et malgré ses 30 points, OKC avait craqué en partie à cause de son adresse longue distance. Si les deux équipes avaient pris quasiment le même nombre de tirs du parking, les frelons avaient eu une grosse réussite avec plus de la moitié de leurs tentatives terminant dans le cercle. Il est intéressant de revenir sur ce résultat car lorsqu’on observe les dynamiques plus récentes des deux équipes, on retrouve pas mal de similitudes avec le constat qu’on peut dresser de ce match.

Onzième à l’Est, Charlotte va un peu mieux en ce moment. Auteur de trois victoires en quatre matchs, la franchise peut encore espérer accrocher les Playoffs à la faveur d’une belle série, d’autant que Steve Clifford sera de retour sur le banc dès la semaine prochaine. Hier, les Hornets ont gagné face au Jazz (99-88). Comme face à OKC en décembre, c’est de nouveau le collectif qui a pris le meilleur sur une seule individualité. Si Mitchell a mis 35 points pour Utah, six joueurs de Charlotte étaient en double figure, avec Kemba Walker en chef de file (22 points). Pourtant, Howard n’était pas de ceux là. L’intérieur est passé à coté du match, avec un 2/9 au tir (8 points). Le danger vient de partout dans cette équipe qui a eu cinq scoring leader différents lors de ses onze derniers matchs.

OKC de son coté a une nouvelle fois perdu lors de sa dernière sortie. Après les Suns et les Blazers, ce sont les Wolves qui ont disposé de équipe sans trop de difficulté (104-88). Avec cinq L sur les sept derniers matchs, face à des adversaires direct pour les Playoffs, Oklahoma a chuté de la cinquième à la septième place à l’Ouest et peut presque déjà dire adieu à la quatrième place de Minnesota. Comme face à Charlotte et durant tout le début de saison, c’est l’adresse qui a été catastrophique contre les Wolves. Si le MVP a marqué 38 points à 15/23, ses lieutenants étaient en perdition. Carmelo Anthony nous a gratifié d’un affreux 5/19 et Paul George n’a guère fait mieux, ne rentrant que 5 de ses 14 tentatives. Après avoir tenu la distance en première mi-temps, le Thunder a explosé lors du troisième quart (29-18 pour Minny). Outre l’adresse défaillante, les 20 turnovers (record de saison égalé) ont coûté cher aux troupes de Billy Donovan. Comme si cela ne suffisait pas, l’équipe devra faire sans son pitbull défensif ce soir, Andre Roberson soignant toujours sa tendinite.

Alors qu’on les croyait guéris, Oklahoma retombe dans ses travers. Adresse exécrable, pertes de balle élevées, ils doivent vite se reprendre pour rester dans la course aux Playoffs car les Clippers reviennent fort derrière. Si OKC est le chassé, les Hornets sont les chasseurs, à la recherche d’une série de victoires pour revenir sur le wagon des Playoffs, la franchise de Jojo compte bien profiter des difficultés actuelles du Thunder pour enclencher le mode turbo.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top