Los Angeles Clippers

Lou Williams donne mal à la tête aux dirigeants des Clippers : on le prolonge ou on trade ?

lou Williams

S’il était naze, la question ne se poserait pas au moins.

Source image : Youtube

Vous connaissez certainement la théorie de la dernière année de contrat. Maintenant appliquez là à un joueur du talent de Lou Williams. Ça fait mal, très mal, et ça fait cher aussi, très cher. C’est ce que le management des Clippers est en train de réaliser. Alors on fait quoi, on prolonge ou on trade ?

La théorie de la dernière année de contrat, c’est la théorie déjà maintes fois vérifiée que certains joueurs talentueux mais pas toujours très réguliers se retrouvent bizarrement très impliqués dans le jeu juste avant de commencer les négociations pour une prolongation ou de devenir agent-libre. C’est de bonne guerre, mais ce théorème appliqué à Lou Will, c’est du sale. Favori au titre de meilleur sixième homme de l’année, le joueur est quasi à lui seul la raison du renouveau des Clippers. Depuis quelques semaine, il est carrément en feu. Nommé player of the week, il a mis 38 points de moyenne lors des trois derniers matchs. Afin d’entamer sereinement les négociations, l’ami Lou a planté 50 points face aux Warriors et permis à son équipe de faire tomber le champion en titre dans le plus grand des calmes. Shams Charania de The Vertical nous prévient cependant, rien n’est fait :

« Lou Williams et Les Clippers ont récemment entamé des discussions en vue d’une prolongation. Aucun n’accord n’est à l’ordre du jour, les deux camps évaluent leur position. Le joueur est éligible à une prolongation en cours de saison. »

La plus grosse extension à laquelle est éligible Lou Williams est de 37,6 millions sur une durée de quatre ans. Ce qui n’est franchement pas énorme pour un joueur comme lui même s’il a 31 ans. La probabilité de le voir repousser cette offre est donc grande. S’ils ne trouvent pas de terrain d’entente pour une prolongation, les Clippers vont avoir de gros soucis cet été. Rappelons que l’avenir de DeAndre Jordan est lui aussi flou. Dans le cas de Lou Williams, c’est le même problème. Faut-il le trader maintenant pour profiter de sa cote au max ou espérer le prolonger cet été avec le risque de payer la luxury tax si l’équipe re-signe également DeAndre Jordan ? Et si jamais les joueurs se mettent d’accord avec une autre franchise, ils auront été perdus sans contrepartie. A contrario, si les joueurs sont échangés, cela mettrait en péril la saison des Clippers pourtant en grande forme actuellement et qui visent une qualification en Playoffs. Ils sont actuellement neuvièmes avec le même nombre de victoires que le huitième mais un match en plus. La question est de savoir s’ils veulent construire sur le long terme avec un joueur comme Lou Williams, pas sûr.

Les Clippers ont mal à la tête, deux de leurs joueurs majeurs sont en fin de contrat cet été. Ils aimeraient les re-signer mais cela conduirait à payer la luxury tax. À moins de leur demander de faire un effort salarial, avec le risque qu’ils préfèrent filer vers d’autres horizons. La dernière solution envisagée est le trade. Il permettrait à l’équipe d’être sûre de récupérer une contrepartie pour ses joueurs mais chamboulerait un groupe qui a enfin trouvé enfin son rythme de croisière.

Source texte : The Vertical

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top