Los Angeles Clippers

Lou Williams est hal-lu-ci-nant : 50 points à l’Oracle, career-high, Warriors à terre… mouchoirs pour tous

C’était le genre de match que l’on n’attendait pas forcément parmi les plus équilibrés de la soirée. Sauf que Stephen Curry a glissé sur une peau de banane en s’échauffant, sauf que Klay Thompson a préféré s’occuper de son bouc et de sa ferme, sauf que Lou Williams… était une nouvelle fois dans une autre galaxie.

Et la soirée aurait d’ailleurs pu être toute autre, car cette galaxie des mecs intouchables a tout d’abord vu passer un certain Kevin Durant. 25 points à la mi-temps, l’impression que le mec était capable de lâcher un 38/40 au tir en sifflotant, et on se disait alors que l’absence des Splash Brothers n’allait même pas faire boiter les Warriors, malgré une belle résistance des voisins. Oui mais non, car aussi inconnus que sont ces Clippers version 2017-18, on ne leur enlèvera pas cette envie de se battre chaque soir pour conjurer le mauvais sort. Un mauvais sort qui les fait évoluer quasiment depuis le début de la saison sans Patrick Beverley, Danilo Gallinari, Blake Griffin, Austin Rivers et Milos Teodosic, nous obligeant par la même occasion à nous farcir des types obscurs dont on ne connaissait pas le nom avant de les voir jouer.

Hier ? Le délire fut total à l’Oracle, ancien bastion imprenable mais défait déjà pour la cinquième fois cette saison (Pistons, Kings, Nuggets, Hornets et donc Clippers). Les 40 points à 14/18 dont 6/7 du parking de Kevin Durant ? En 31 minutes ? Lowl, un homme côté Clippers s’est donc chargé de faire passer la perf du MVP 2014 pour de la gnognotte, si tant est que cette expression soit encore employée en 2018. Après en avoir collé 35 à la Chesapeake ? 42 face aux Lakers ? 35 contre Washington, 36 à Memphis et 40 contre Charlotte ? Une vitesse supplémentaire a encore été passée cette nuit dans l’antre des champions en titre. Visez plutôt, et prenez un Dafalgan pour faire passer les étourdissements :

50 points à 16/27 au tir dont 8/16 du parking et 10/10 aux lancers, 2 rebonds et 7 passes en 35 minutes

50 points dont… 27 au troisième quart, nouveau career-high pour l’ancien incendiaire des Sixers, des Hawks, des Raptors et des Lakers, qui n’était monté jusque-là qu’à 44 de température, un soir de janvier 2016 face au Thunder de… Kevin Durant. 50 points donc, dans une victoire qui plus est, pour un homme gentiment en train de s’installer comme le favori ultime au trophée de 6th Man of the Year, même si les tracas de sa franchise l’ont obligé à débuter déjà huit rencontres. Déjà élu sixième homme de la saison en 2015 avec les Raptors, Loulou a depuis prouvé qu’il était autant capable de s’adapter à la bigamie qu’à une nouvelle franchise, puisque l’on rappelle quand même pour les derniers arrivés que le sniper au sourire si communicatif est connu pour son goût des femmes et pour le plaisir de ces dernières de vivre avec lui dans un monde fait de bonne humeur et de partage. Mais pour en revenir au basket, c’est bien une nouvelle démo que Lou Will nous aura offert cette nuit, trouant de la ficelle de la première à la dernière minute qu’il passa sur le parquet des Dubs. On lui avait dit qu’un petit mec dépassait bien souvent les 40 à l’Oracle ? A croire que Lou était déçu de ne pas le rencontrer, probablement pour ça aussi qu’il a décidé d’en offrir pour leur argent aux fans des Warriors venus à la salle, bien aidés par les indéfinissables soldats C.J. Williams, Montrezl Harrell et surtout Tyrone Wallace (22 points, 6 rebonds, 4 passes et 2 steals hier), dernière trouvaille des Clipp’s et gentiment en train de s’installer dans le roster du Doc à coups de sympathiques perfs.

Nouveau carton pour Monsieur Lou Williams, nouvelle victoire (la huitième sur les onze derniers matchs), pour des Clippers qui peuvent remercier leur… franchise player actuel, sans qui l’on parlerait déjà de Draft à L.A. et non pas de Playoffs comme certains commencent à le faire sérieusement.

stats clippers stats warriors

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top