Wizards

John Wall veut envoyer Bradley Beal au All-Star Game : le meneur a trouvé une nouvelle cause à défendre

Bradley Beal - John Wall ESPN

Serait-il prêt à laisser sa place si un seul joueur des Wizards était invité à Los Angeles ?

Source image : ESPN

Ça faisait au moins quelques semaines que l’on n’avait pas entendu John Wall se plaindre dans les médias. Nous voilà désormais rassurés, le meneur entamant un lobby pour envoyer Bradley Beal au All-Star Game.

On le sait, la reconnaissance des journalistes et de ses pairs compte énormément pour John Wall qui dépense beaucoup d’énergie pour attirer l’attention afin de ne plus être continuellement sous-coté. Mais pour une fois, le meneur des Wizards l’a aussi joué collective en dehors des parquets en réclamant davantage de considération pour son binôme du backcourt. Choqué par les premiers résultats des votes dévoilés il y a une semaine, il a pris la parole auprès de Dan Steinberg du Washington Post pour tenter de mettre la pression aux votants mais surtout aux coachs qui désigneront les remplaçants pour le prochain match des étoiles. Lui-même absent à onze reprises cette saison, Jean Mur a laissé les rênes de l’attaque à Bradley Beal qui est le meilleur scoreur à la Maison Blanche cette année avec 23,6 points de moyenne par match. Sa présence à Los Angeles le 18 février prochain ne devrait même pas faire l’objet d’un quelconque débat selon le numéro 2.

« C’est le MVP de notre équipe sur ce début de saison. Il devrait automatiquement être considéré comme un All-Star. Je pense qu’il le mérite. Comme il le méritait l’année dernière même s’il a été snobé comme ça arrive parfois dans cette Ligue. Il n’y a pas moyen qu’il puisse être snobé une seconde fois. »

En effet, lors de cette première moitié de saison un peu compliquée pour Washington, John Wall a été gêné par des blessures au genou et a vu ses statistiques fondre par rapport au dernier exercice. Une baisse de régime qui a permis à Bradley Beal de confirmer tous les progrès aperçus depuis plus d’un an pour afficher ses meilleures moyennes en carrière. Mais avec un bilan de 23-18 et une cinquième place à l’Est, les Wizards ne sont pas certains d’obtenir deux représentants au All-Star Game. Or, on peut légitimement se demander qui des deux joueurs du backcourt doit être envoyé en Californie si un seul sorcier est autorisé à faire le déplacement. La question se pose réellement sachant que la renommée penche pour John Wall, quadruple All-Star, alors que les statistiques voudraient que ce soir double-B. Le meneur ne se prononce pas sur son propre cas mais on doute qu’il accepte de passer son troisième week-end de février sur le canapé. En attendant le deuxième checkpoint de la NBA concernant les votes, Bradley Beal n’est que le neuvième joueur extérieur le plus sollicité par les fans à l’Est tandis que John Wall se retrouve cinquième. Si on cumulait l’ensemble des votes des deux coéquipiers, on obtiendrait un total très légèrement inférieur à Victor Oladipo, actuel troisième des sondages. Mais pour être élu All-Star, encore faut-il s’en donner les moyens. Alors qu’on voyait Giannis Antetokounmpo pester contre un système de vote a priori défavorable pour lui et son nom à rallonge, Beal ne souhaite tout simplement pas forcer la main de ses supporters. Tandis que Wall reçoit le soutien de Mia Khalifa sur les réseaux sociaux, l’arrière s’interdit toute campagne extravagante et c’est à peine s’il a accepté de réaliser une vidéo promotionnelle pour inciter les fans à voter pour lui.

Le système est ce qu’il est mais les entraîneurs ont les moyens de rattraper les oublis des fans en sélectionnant les remplaçants. Bradley Beal semble déjà avoir fait une croix sur le cinq majeur mais les propos de John Wall risquent de semer le doute dans la tête des coachs. Qui des deux leaders de Washington mérite le plus sa place au All-Star Game cette année ?

Source texte : The Washington Post

1 Comment

1 Comment

  1. Très Beurk

    11 janvier 2018 à 20 h 39 min at 20 h 39 min

    Arrêtez de critiquer le fait qu’il ne veuille pas faire de l’auto promo alors que vous auriez été les premiers à le taxer de prétentieux si il avait fait le contraire :)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top