Bulls

Zach LaVine revient après un an d’absence : la star des Bulls se fera les cornes samedi contre Detroit

Zach LaVine

Il est là, le franchise player de Chicago !

Source image : YouTube/Chicago Bulls

Minés par des blessures en tout genre (poke Nikola et Bobby), les Bulls s’apprêtent à intégrer leur nouveau leader ce week-end. Arrivé blessé dans l’Illinois, Zach LaVine va inaugurer son maillot rouge contre les Pistons ce samedi.

Ironie du sort, c’est justement à Detroit que le double vainqueur du concours de dunks (2015 et 2016) s’était gravement blessé lors de son dernier match avec les Wolves il y a près d’un an. Une rupture des ligaments croisés antérieurs qui le tenait donc écarté des parquets depuis le 3 février 2017 et qui l’a fait beaucoup transpirer afin de revenir au plus haut niveau. Entre temps, Zach LaVine a changé de maison puisque si ses adieux ont été faits au public de Minneapolis il y a plus d’un an, c’est à Windy City qu’il sera acclamé à partir de ce week-end. Principale monnaie d’échange des Wolves dans le trade de Jimmy Butler cet été, il a fait le court voyage jusqu’à Chicago en compagnie de Kris Dunn le soir de la Draft. Avant même de jouer la moindre minute, il a déjà été présenté comme le nouveau visage des Bulls qui vient d’entamer un long processus de reconstruction cet été. Même si on attendra encore un peu avant de parler de franchise player, le plus important concerne sa participation à la réception des Pistons samedi prochain bien qu’il aurait souhaité commencer dès ce soir contre les Knicks.

« Nous avons une date ! Je suis juste heureux de pouvoir revenir. Ça fait vraiment du bien de pouvoir attendre de jouer un match. J’ai des petits papillons dans le ventre et cette légère appréhension de me remettre à ce que je sais faire. Je suis extrêmement heureux de pouvoir être de retour. […] Je faisais déjà le forcing pour jouer il y a deux mois. Mais la décision a été prise et ce sera samedi. Je suis un joueur. Nous en avons déjà parlé. Je veux juste être en mesure de jouer. Je veux remercier tout le training staff et les coachs, les médecins de Minneapolis aussi, qui m’ont permis de revenir. Ça a été fastidieux, des soirées de solitudes et des longues journées. Ça a pris des plombes. Mais je suis enfin de retour et ça me remplit de joie. »

John Paxson et Fred Hoiberg ont déjà fait savoir que son temps de jeu ne devrait pas excéder 20 minutes par match pour commencer. Aucune décision n’a encore été prise concernant une éventuelle intégration dans le cinq majeur dès sa première apparition sous le maillot des Bulls même si une place l’y attend forcément à terme. Son coach compte bien l’utiliser comme un véritable combo-guard alternant successivement sur les postes 1 et 2 pour apporter ses qualités athlétiques et de shoot ainsi que son playmaking. Collectivement, ce retour de blessure va nécessiter un peu d’adaptation de la part du groupe actuel qui a connu un mois de décembre étrangement victorieux avec notamment une série de sept succès consécutifs au retour de Nikola Mirotic. C’est Justin Holiday qui devrait le plus souffrir de cette intégration au poste d’arrière qui risque de faire chuter son temps de jeu jusque-là le plus élevé de son équipe avec 34 minutes par match.

Chicago ne va prendre aucun risque avec son joueur vedette qui sera épargné lors du prochain back-to-back contre Washington le 10 février prochain. Les Bulls ont le temps de toute façon, eux qui espèrent plutôt choisir très haut lors de la prochaine Draft plutôt que de disputer les Playoffs dans quelques mois.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top