Rockets

Preview Rockets – Blazers : Portland veut continuer sa série à l’extérieur mais Gerald Green barre la route

C.J. McCollum

S’il y a moins de 220 points en cumulé ce soir, c’est qu’il y a un problème.

Source image : Youtube

Ce soir à 2 heures du matin, Portland continue son road-trip à l’Ouest. Les Blazers jouent en back-to-back à Houston. Un déplacement pas facile mais toujours privé de James Harden, les Rockets font déjà nettement moins peur. A Rip City, l’incertitude plane quant à la présence du meneur Damian Lillard.

Avec ou sans lui, pas de problème, les Blazers restent sur deux victoires de suite sans leur meneur All-Star. Et pas contre n’importe quelles équipes ! Ils ont d’abord battu les Spurs, puis fait tomber le Thunder à la Chesepeake Arena, pas plus tard qu’hier soir (117-106). En son absence, c’est son acolyte du backcourt, C.J. McCollum qui a assumé son statut de leader intérimaire. Le sniper a marqué le shoot de la gagne contre San Antonio et a encore réalisé une grande performance la nuit dernière (27 points à 11/19 au tir auxquels s’ajoutent 7 passes). Mais la belle surprise de la soirée nous venait de Shabbaz Napier. Titulaire pour la sixième fois de la saison, il a fait oublier l’absence de Dame DOLLA à la mène avec ses 21 points. Aucune information n’a filtré quant à la présence ou non de Dame ce soir, Napier sera donc un facteur X de ce match. S’il parvient à rééditer une telle performance, Portland peut espérer l’emporter. À noter aussi le match plein de Nurkic (20 points) décidément très en forme en ce moment, après avoir performé face aux Spurs. Hier, c’était le cinquième match de suite à plus de 110 points de Portland, une série qui ne devrait pas s’arrêter ce soir, les Rockets encaissant généralement pas mal de points avec leur style de jeu rapide.

Même si James Harden est absent, l’équipe n’a pas changé de philosophie. Elle a trouvé en Gerald Green un nouveau shooteur à 3-points. Le joueur qui a signé récemment dans sa nouvelle équipe s’est intégré en un éclair. L’enfant du pays a pris une grande place dans l’attaque des Rockets en l’absence du barbu. Lors de ses sept premiers matchs, il a tourné à 17,3 points de moyenne et prend 8,3 shoots du parking chaque match avec pas moins de 50% de réussite dans la discipline. Mais avec un bilan de 3-7 sur les derniers matchs et malgré un Chris Paul qui se démène comme jamais, la fusée Rockets peine à redécoller après sa longue série de 14 victoires de suite en début de saison. Ce match à domicile face à Portland qui joue en back-to-back au cœur d’un road-trip compliqué à l’Ouest est une aubaine pour relancer la machine. Avec un bilan de 28-11, les Rockets laissent doucement filer les Warriors qui caracolent en tête avec 33-8. Eux qui voulaient l’avantage du terrain lors d’une potentielle confrontation face aux champions en titre en Playoffs doivent maintenant regarder dans le rétro et surveiller les Spurs (28-14) qui reviennent sur eux.

Avec Harden et Lillard absents, il est clair que ce choc perd un peu de sa saveur. Il n’en reste pas moins un match entre deux grosses équipes de l’Ouest. Les Blazers sont en forme mais font face à un calendrier surchargé et difficile. Face à eux, Houston cherchera à profiter du moindre signe de fatigue pour relancer une machine grippée. Dans tous les cas, on assistera sûrement à un match offensif puisque Portland est sur une belle série offensive et que Houston via son feu follet Gerald Green compte artiller à 3-points comme à son habitude.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top