Mavericks

Dirk Nowitzki égalise son season-high contre le Magic : 20 points pour le buveur de Pils, Dallas se reprend

Dirk Nowitzki

642 points devant, il y a Wilt Chamberlain.

Source image : youtube

Dans un match qui n’attirait pas forcément les foules, les Mavericks ont assuré l’essentiel avec une cinquième victoire en dix matchs face à une faible équipe d’Orlando (114-99). Dirk Nowitzki en a profité pour taper la barre des 20 unités une deuxième fois cette saison. Unsterblich.  

Après un début de saison catastrophique dans lequel Mark Cuban refusait de parler de tanking, les Texans se sont lancés dans une course folle depuis la fin de l’année civile. Pire bilan de la Ligue le 17 novembre 2017 avec un ratio horrible de deux victoires pour 14 défaites, les protégés de Rick Carlisle ont réussi à se remobiliser pour enchaîner deux mois en positif (13-12) et se replacer dans la lutte pour les Playoffs. La belle série de quatre succès de rang pour terminer 2k17 a donné du baume au cœur de tous les fans qui recommencent doucement à y croire avec des prestations convaincantes face à des poids lourds de la NBA – Toronto, Indiana, New Orleans et OKC sont tous tombés en l’espace de six jours dans des matchs toujours très accrochés. Même les récentes défaites contre Golden State, Chicago et New York étaient à relativiser avec un écart toujours inférieur ou égal à quatre points. Ce qui nous menait au match de cette nuit et la réception d’une équipe d’Orlando extrêmement mal en point, restant sur 13 défaites lors de ses 14 dernières sorties et titulaire de l’avant-dernier record de la Ligue. Une occasion immanquable pour Dallas de reprendre sa marche en avant et continuer à croire à cette incroyable remontada.

Tout commençait plutôt bien pour les hôtes qui pouvaient compter sur la complémentarité de leur collectif pour répondre aux sept points de Mario Hezonja en moins de deux minutes en tout début de partie. Mais tout volait en éclat en début de deuxième quart-temps. Outscorés par un banc floridien largement supérieur à tous les niveaux – Frank Vogel ayant notamment décidé de faire commencer Aaron Gordon remplaçant pour avoir retardé le décollage de l’avion du Magic la veille – les Mavericks accusaient un léger retard de cinq points à la pause au terme d’une deuxième période totalement maîtrisée par Orlando (29-18). Mais Dirk n’était pas venu à l’American Airlines Center pour se faire marcher dessus devant son public et a décidé de tout de suite donner le ton à la sortie de vestiaire. Et tant pis pour les plus bavards qui étaient restés à la buvette pour se commander la petite sœur. L’Allemand fait parler l’expérience et enchaîne huit points en quatre minutes, alternant entre son jumper favori et des petites roublardises pour se rendre sur la ligne des lancers. Lancés, les Mavs le sont justement et même le banc du Magic devra se résigner malgré une victoire de la second unit visiteuse (56 points en sortie de banc avec trois joueurs à plus de 13 unités – Aaron Gordon, D.J. Augustin et Mo Speights). Il ne fallait pas manquer de respect au Grand Blond qui avait à cœur de se reprendre après une prestation décevante contre New York. A 39 ans, le natif de Wurzburg a rajouté une belle perf au tableau des pré-retraités de la NBA. Meilleur marqueur du match à égalité avec le rookie Dennis Smith Jr. (20 points à 6/13 au tir et 7/7 sur la charity line), il a répondu à Vince et Manu, ses deux compères de la maison de retraite, pour leur dire qu’il n’était pas encore cramé lui non-plus.

Auteur de son season-high hier soir, Dirk se rapproche encore un peu de Wilt Chamberlain au classement des meilleurs scoreurs all-time. 642 points le séparent encore du cinquième spot et quand on voit qu’il est encore capable d’en planter 20 les soirs où ça veut sourire, on se dit qu’il va vraiment le faire. A l’Ouest, Dallas est désormais à 7,5 matchs de la huitième place. Compliqué mais pas totalement mort. Comme pour Nowitzki et Chamberlain en fait. 

BoxMagic BoxMavs


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top