Pistons

Evan Fournier sur le radar des Pistons : deal possible ou pas, Vavane est sur les bonnes tablettes

Evan Fournier
Source image : NBA League Pass

Avec un petit mois restant pour réaliser le moindre transfert en NBA, de nombreuses franchises commencent à se remuer et c’est à Detroit qu’on se verrait bien parler français : Evan Fournier serait la cible des Pistons.

Maître des breaking news et accessoirement journaliste chez ESPN, Adrian Wojnarowski a réalisé sa petite update complète en ce début de semaine. Histoire de faire le point sur l’attitude des équipes actuellement en demande de transferts, mais aussi pour pointer du doigt les quelques joueurs qui pourraient faire leurs valises dans les quatre prochaines semaines. Et dans cette liste, justement, Fournier serait sur pas mal de tablettes. Il faut dire que, pour commencer, Orlando est actuellement tout au fond de la Conférence Est et vient de changer de management. Avec John Hammond aux commandes et un Aaron Gordon qui semble prendre confiance et responsabilités au sein de l’effectif, l’avenir pourrait se compter en quelques jours pour Evan chez le Magic. Maintenant, il s’agit avant tout “d’intérêt” porté par les équipes sur le dossier du tricolore. Rien de bien étonnant à cela, quand on voit que Champagne sert encore près de 18 points, 3 rebonds et 3 passes de moyenne cette saison. Avec un contrat plutôt chouette à marchander (17 millions l’année), une marge encore existante de progression et un jeu qui peut s’adapter à différents systèmes, Fournier séduit du monde dans les coulisses de la Ligue et c’est justement ce que Wojnarowski a souligné dans son board, avec un accent tout particulier porté sur les Pistons.

Detroit a tenté de réaliser un transfert pour Fournier, mais ce serait difficile d’y arriver sans inclure le contrat de Reggie Jackson, même si les Pistons décidaient d’intégrer le rookie prometteur Luke Kennard dans la balance. Jackson sera écarté des terrains pendant encore un bon mois, à cause d’une sévère blessure à la cheville.

Detroit est resté une des équipes les plus agressives et engagées sur le marché, reflétant la dynamique actuelle du régime de Stan Van Gundy qui est tournée autour du succès immédiat.

Un petit Vavane à Detroit, qui dit non ? Si Fournier fait ses chiffres à Orlando, il doit malheureusement regarder les Playoffs à la téloche, ce qui n’a rien de transcendant. Dans le Michigan, il est clair qu’un poste d’ailier serait idéal pour le tricolore, surtout quand on voit les quelques difficultés rencontrées par les Pistons en création balle en main. Avery Bradley est un shooteur, Tobias Harris n’est pas un véritable créateur à part pour lui-même, seuls Ish Smith et Reggie Jackson peuvent remplir ce rôle et un seul des deux est actuellement sur deux jambes. Il y a donc du sens à cette attirance des Pistons envers Fournier, maintenant réaliser quelconque deal demandera de la finesse, car Hammond n’est pas l’épouvantail qu’était Rob Hennigan à la tête du Magic, et il connaît très bien la valeur de son joueur. Contractuellement, c’est évidemment Reggie Jackson qui est visé en premier (16 millions l’année), tout comme sportivement vu les besoins d’Orlando. Mais entre ses pépins physiques et une régression réelle au niveau de ses performances, difficile de croire que la franchise de Floride se satisfera d’un tel package solo. Kennard, un précieux pick de Draft, un échange à plusieurs équipes afin d’équilibrer le tout, il va falloir bricoler côté Pistons si le champagne doit couler dans le vestiaire de Motown.

En tout cas, c’est une bonne nouvelle de voir Evan Fournier se faire remarquer sur le marché des transferts. Non seulement car cela signifie que son dossier intéresse du monde, mais aussi car on souhaite un avenir un peu plus excitant pour lui au niveau sportif : tanker c’est bien, mais gagner c’est ce qu’il veut.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top