Mavericks

Derek Harper honoré par les Mavericks : troisième maillot retiré à Dallas pour l’un des pionniers de la franchise

L’American Airlines Center était à la fête, hier soir, à l’occasion de la cérémonie de retrait du maillot de Derek Harper. Après quatre ans d’attente, le meneur a finalement eu droit à sa soirée et a pu observer avec fierté son numéro 12 être célébré et monter aux côtés de ceux des légendes des Mavs, qui sont également ses coéquipiers de l’époque.

Drafté par Dallas en onzième position en 1983, Harper a disputé douze saisons avec les Mavericks – seuls Dirk Nowitzki et Brad Davis peuvent en dire autant. Le temps de sécuriser deux records : celui du meilleur passeur et celui du meilleur intercepteur de l’histoire de la franchise. Vrai meneur à l’ancienne, il a cumulé 5111 passes et 1551 interceptions, avec 12597 points sous les couleurs des Mavs. En plus de ses 14,4 points, 6 passes décisives et 1,8 interceptions de moyenne, Derek Harper était aussi un vrai gros défenseur, comme en atteste Rolando Blackman, dont le numéro 22 est également retiré. Son statut de deuxième meilleur scoreur de l’histoire de la franchise donne un peu de crédit à ses propos. Et si ça ne vous suffit pas, Derek Harper a également été élu deux fois dans la seconde All-Defensive Team (1987 et 1990).

Parmi les autres invités, Brad Davis (son ancien coéquipier et second maillot retiré par les Mavs) et Dick Motta, coach d’Harper à ses débuts, ont également pris la parole, pour honorer l’intensité et le leadership dont le meneur a fait preuve tout au long de sa carrière. Une carrière ponctuée par une bague de champion en 2011, non pas en temps que joueur mais bien en temps que commentateur vedette de la télé locale des Mavs, un poste qu’il occupe toujours aujourd’hui. De son long passage aux Mavericks, on retiendra notamment son rôle proéminent au sein du noyau de joueurs qui a permis à Dallas de s’imposer comme une place fort à l’Ouest. Et de se qualifier en Playoffs seulement trois ans après la création de la franchise, en 1980, lançant alors une série de cinq participations consécutives. Le point d’orgue de cette équipe et de la carrière de Derek ? Cette finale de Conférence 1988 face aux Lakers, où Harper a affiché un solide 17 points 7,7 passes de moyenne avec une pointe à 35 pions 7 rebonds 6 passes au Game 4 face… à Magic Johnson. Rien que ça. S’il n’ira pas plus loin avec les Mavs, il aura tout de même goûté aux Finales NBA avec les Knicks, en 1994, où il a parfaitement incarné l’esprit combatif de l’équipe new-yorkaise.

Annoncée en 2013, la soirée de célébration de Derek Haper par les Mavs aura finalement eu lieu dans une atmosphère pleine de nostalgie. Entre les légendes présentes sur place, l’émotion provoquée par les discours et l’image finale d’un Harper posant devant son numéro 12, on peut dire que ça valait le coup d’attendre. En espérant que l’attente ne sera pas aussi longue pour le quatrième maillot retiré par les Mavs, parce qu’il y a du monde qui toque à la porte !


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top