Warriors

Les 45 points de Stephen Curry face aux Clippers : le chef était en mode Saturday Night Fever

Nombreux furent les compatriotes veinards qui purent regarder la démolition des Clippers par les Warriors ce samedi (121-105). Un match dominé par l’incroyable performance de Stephen Curry, en feu pendant moins d’une demi-heure.

Car oui, il n’en fallait pas plus pour confirmer que la bête est revenue à son meilleur niveau. Déjà insolent contre Memphis (38 points), solide à Houston et clutchissime à Dallas, Steph savait que Kevin Durant serait absent ce samedi et qu’il allait donc obtenir les tickets de 2016. Mais si, vous savez bien, ces fameux tickets de la saison MVP unanime, qui voyait Curry fumer la concurrence tous les soirs à coup d’improvisations géniales. Malheureusement pour Doc Rivers, le fait de jouer tôt en début de weekend ne changea rien pour l’intéressé, qui fit encore plus de dégâts que prévu. Tellement généreux le Steph qu’il pense au public européen en leur vendant du rêve dans tous les coins. Finitions à l’arceau, pull-up du parking, initiatives à la passe et décalages somptueux, si les Clippers étaient dans le game pendant une mi-temps la discussion se termina dès le fameux troisième quart, durant lequel les Warriors passeront en mode game over. Et forcément, qui était au centre des opérations ? Le numéro 30, qui réalisait tout simplement son plus gros brasier de la saison en terre californienne. Oakland n’est peut-être pas bien loin, mais pour aller aux toilettes autant faire une pause au Staples Center.

Chaud sur la première mi-temps, Steph passa la vitesse supérieure et boucla quasiment solo la rencontre en sortie de vestiaire, avec un quart-temps dont il a le secret. Probablement conscient qu’il ne jouerait pas bien longtemps ce samedi, Curry voulait faire le plus gros bordel possible en même temps qu’une course contre la montre. Trente minutes, pas une de plus on a dit ! Idéal pour planter 45 points… en 29 minutosEt encore, pour ceux qui ont eu la chance de regarder la rencontre en direct notamment sur les antennes de beIN Sports, Steph aurait pu avoir un pourcentage global encore meilleur s’il n’avait pas raté ses dernières initiatives. Tant pis. Serviette sur la tête, regard dans le vide, l’assassin le plus corrosif du circuit voyait son compteur s’arrêter à 45 unités sans jouer une seule seconde du dernier quart-temps. Trop d’écart déjà créé, trop de plaisir déjà procuré. Avec 50% de réussite dans le champ comme à distance, et avec un sympathique 45/16 aux lancers, Curry ponctuait son retour en immense forme avec un show qu’on adore. Et dire que pendant ce temps-là, Kevin Durant se reposait… Pas trop flippants les Dubs, c’est ça qui est bien.

Prochaine victime ? Apparemment, Denver. Et vu que Steph n’était pas la lors du dernier duel entre ces deux équipes puisqu’il était blessé, ça sent la douce revanche avec un nouveau brasier. Insane.

1 Comment

1 Comment

  1. Nohan

    7 janvier 2018 à 11 h 57 min at 11 h 57 min

    45/16 au lancers c est vraiment pas mal;)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top