Spurs

Les Spurs étaient vraiment chauds sur Kyrie Irving : dommage, Koby Altman est loin d’être le pigeon idéal

kyrie irving

Faut pas pousser Mémé dans les orties.

source image : youtube

Les Spurs sont toujours à l’affut d’une bonne affaire, alors quand ils ont vu que Kyrie Irving avait demandé son trade, ils ont évidemment sauté sur l’occasion. Mais leur contrepartie était trop légère pour arnaquer Koby Altman.

Après les finales perdues 4 à 1 face aux Golden State Warriors, Kyrie Irving ne parlait plus à ses coéquipiers.  A partir de là ? Deux solutions pour un même résultat : soit LeBron James a demandé le trade d’Irving, soit Irving a demandé lui même a être échangé pour voler de ses propres ailes sans LeBron. Toujours est-il que Kyrie s’est retrouvé sur le marché. Plusieurs équipes étaient sur les rangs pour l’accueillir, parmi elles les Knicks, les Wolves mais aussi les Spurs, et on en sait aujourd’hui plus sur le réel intérêt de ces derniers, selon, le toujours très bien informé Adrian Wojnarowski :

San Antonio a vraiment, mais vraiment tout fait pour le récupérer.

Malheureusement les Spurs n’avaient pas grand chose à offrir, les discussions se faisaient essentiellement autour de LaMarcus Aldridge et de Danny Green. Pas suffisant pour Koby Altman, qui venait d’arriver et ne souhaitait pas passer pour un bleu dès son premier trade. Les Spurs n’avaient pas grand chose d’autre à offrir puisque Patty Mills venait de re-signer et Tony Parker était blessé et on ne savait pas encore s’il pourrait rejouer à son niveau. C’est donc finalement Boston qui a raflé la mise et il faut dire qu’aucune équipe ne pouvait vraiment matcher avec l’offre des Celtics, littéralement dépouillés pour accueillir le meneur en lâchant leur maître à jouer et chouchou du public, Isaiah Thomas, leur pitbull Jae Crowder ainsi que le pick 2018 des Nets qui à l’époque passait pour un top 5 quasiment assuré, même si l’on est désormais plutôt sur un top 10.

On le savait, les Spurs cherchaient un meneur cet été puisque la blessure de TP était loin d’être rétablie et on ne savait pas encore quelle suite il pourrait donner à sa carrière. Naturellement le meneur All-Star de Cleveland intéressait fortement San Antonio qui était donc  apparemment prêt à lâcher LaMarcus Aldridge. Insuffisant pour les Cavs, qui auront finalement bien fait d’attendre quand on connaît la suite des évènements dans l’Ohio.

Source texte: Real GM

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top