Mavericks

Preview Mavericks – Warriors : les bonnes raisons de regarder l’autre gros match de la soirée

Dirk Nowitzki Mavs

A Dallas aussi, y’a match.

Source image : Youtube

Difficile de vous faire lâcher l’énorme Boston – Cleveland de ce soir pour ce Mavericks – Warriors (2h30 cette nuit). Permettez tout de même de vous mettre l’eau à la bouche. Si la rencontre appairait déséquilibrée sur le papier, la meilleure équipe de la Ligue affrontant l’une des pires, la réalité est toute autre. Les Mavericks connaissent une embellie, sur une série de quatre victoires de suite les Texans comptent bien poser des problèmes aux champions en titre.

Les deux équipes se sont déjà affrontées deux fois cette saison, il convient donc de revenir dessus. Le premier match en tout début de saison s’était terminé par une démonstration des Warriors à Dallas (133-103). 30 points d’écarts, le tout alors que Curry n’avait pas encore réglé son shoot, 2/10 du parking, malgré ses 29 points. Mi-décembre, les Mavs souhaitaient profiter des absences du meneur de GS ainsi que de celle de Draymond Green pour rendre la monnaie de leur pièce aux Warriors. C’était sans compter sur Kevin Durant, l’ailier inscrivant 36 points lors de la victoire 112-97 des Dubs à Oakland. Ce soir, KD et Chef Curry seront là, alors, boucherie annoncée ? En tout cas c’est ce que le dernier match de Golden State laisse penser. 140-128 pour GS  face à Memphis, sans prolongation, juste une bonne grosse orgie offensive. Le meneur des Warriors absent pendant quasi trois semaines est revenu comme s’il avait toujours été là, 10-13 du parking et 38 points à la clé. Il y a encore une semaine on n’aurait pas donné cher de la peau des Mavs.

Mais ça c’était avant. L’équipe a profité des quatre derniers matchs pour aligner quatre victoires consécutives, et pas des moindres. Ce ne sont ni plus ni moins que quatre prétendants aux Playoffs qui ont chutés face à Dallas. Capables de s’imposer dans des matchs défensifs face aux Raptors (98-93) ou aux Pacers (98-94), mais aussi de tenir le choc dans des rencontres rythmées, comme contre les Pelicans (128-120) ou encore le Thunder (116-113), les Mavs impressionnent. Ce retour en forme s’explique par la production de Nowitzki, qui a grandement augmenté. Depuis le 23 décembre, soit six rencontres, l’Allemand tourne à plus de 16 points de moyenne contre 12 sur l’ensemble de cette saison. Il n’a jamais autant tiré à 3-points : contre le Heat de Miami il a tenté 15 shoots longue distance, pour 6 paniers réussis ! Dennis Smith Jr. réalise lui aussi de belles performances. Lors des deux derniers matchs, il a réussi un joli triple-double (21 points, 10 passes et 10 rebonds) face aux Pelicans puis une bonne partie en 19 points, 6 passes, 4 rebonds face au Thunder. C’est aussi contre OKC qu’Harrison Barnes a bien préchauffé avant d’affronter son ancienne équipe (24 points à 10-15 au tir). Quand il est en forme, c’est LE scoreur de Dallas. Son duel face à Kevin Durant sera une nouvelle fois à suivre, lors de leur dernière confrontation, KD l’avait un peu éteint. Si Barnes avait tout de même inscrit 18 points, il avait eu besoin de 18 tirs pour arriver à ce total.

Deux équipes en forme, un Stephen Curry qui met dedans comme si de rien n’était, Dirk Nowitzki qui nous régale toujours, un beau duel entre KD et Barnes l’ancien de la maison. Si avec ça vous n’êtes toujours pas convaincu d’être devant ce match cette nuit à 2h30 du matin, n’oubliez pas de zapper pendant les temps morts de C’s-Cavs, ça devrait valoir le détour !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top