Rockets

Preview Magic – Rockets : sans Harden, premier test pour Houston avec CP3 aux commandes

Chris Paul

Une pensée à Elfrid Payton, qui va devoir se coltiner un Chris Paul en mode franchise player ce soir. Félicitations Houston, c’est mérité.

Source : NBA League pass

Après avoir dominé la première partie de saison de la tête et des épaules, les Rockets marquent le pas depuis quelques matchs. Pour couronner le tout, ils doivent maintenant procéder sans James Harden, immense jusqu’ici. De quoi équilibrer le duel de ce soir face à un Magic en manque de victoires ?

5 défaites lors des 6 derniers matchs et un Harden sur la touche, le début de l’année 2018 commence sur les chapeaux de roue à Houston. Dépassés par les Warriors en tête de la conférence Ouest, les Rockets doivent repartir de l’avant pour éviter de laisser les Spurs leur mettre plus de pression qu’il n’en ont déjà. Heureusement, Chris Paul est de retour depuis deux matchs et le maestro entend bien passer en mode Clippers pour tenir l’équipe en l’absence de sa star.

Dans cette optique, il pourra compter sur un Clint Capela lui aussi de retour dans les rangs de Houston. Le pivot Suisse, excellent cette saison malgré de récents pépins physiques (14 points, 11 rebonds et 1,8 contres en 25 minutes) fera largement l’affaire pour écraser les caviars de CP3 au fond de l’arceau. Mais c’est en défense que les Rockets doivent se reprendre : plutôt performants dans le domaine en début de saison, ils ont encaissé 116 points de moyenne sur leur série de 5 défaites. Vous avez dit passoire ? Il faudra donc retrouver une assise défensive solide pour enchaîner chez le Magic, 8ème attaque de la Ligue, après la victoire en double prolongation face aux Lakers. Et, dans l’éventualité où le Magic soit en forme et que le sort du match ne soit décidé que dans le money time, il faudra, pour les Rockets, montrer un visage bien différent dans le clutch que face aux Wizards (-9 dans le dernier quart temps) ou face aux Celtics (-10).

Le Magic, qui vient de perdre son rookie Jonathan Isaac pour une durée indéterminée et Nikola Vucevic pour 8 semaines, est sur une série de 11 défaites en 12 matchs… Un adversaire a priori largement à la portée des Rockets, donc. Il faudra compter sur un Aaron Gordon des grands jours pour espérer tenir, ou d’un Evan « monsieur propre » Fournier comme lors de la victoire face aux Pistons (17 points, 5 passes et 2 interceptions). Si le banc du Magic pouvait aussi se sortir les doigts et compter sur la magie du mercredi pour lever les foules, qui sait ?

Duel d’équipes en difficulté et privées d’éléments importants, donc. Houston doit impérativement enchaîner pour ne pas repartir dans une spirale négative et risquer de mettre sa seconde place en péril. À Chris Paul de montrer qu’il en a encore sous le capot en temps que leader seul à la barre. Au cas où qui que ce soit en doutait encore, après son récital face aux Lakers. Côté Magic, il s’agit de sauver les meubles dans une saison qui semble déjà bonne à jeter… Avant-derniers à l’Est et avant-dernière défense de la Ligue, Orlando ne semble plus avoir grand chose à espérer. Sauf si, Panzani.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top