Cavaliers

Mission Impossible 7 : Tyronn Lue a tenté de convaincre les Cavs de garder Kyrie Irving cet été

Mission Impossible

Par peur de devoir pondre des systèmes de fin de match au lieu de filer la gonfle à son meneur, Ty Lue s’est donné la mission impossible de conserver Kyrie. En vain.

Source image : Youtube

Dans un article consacré au baptême du feu de Koby Altman, nouveau GM des Cavs, ESPN révèle que Tyronn Lue aurait tenté de convaincre ses dirigeants de conserver Kyrie Irving malgré ses envies d’ailleurs. En même temps on le comprend, qui allait lui sauver la mise quand LeBron ou K-Love seraient sur le banc ?

Véritable feuilleton de l’été, le trade de Kyrie Irving à Boston a profondément changé la donne à Cleveland. Si les Cavs sont toujours favoris à l’Est, il n’empêche que la perte de leur meneur All-Star a forcé la franchise de LeBron Dan Gilbert à remanier son effectif malgré une troisième finale consécutive. Pour éviter ça, Tyronn Lue et Koby Altman – nommé la veille de l’annonce de Kyrie – ont pourtant tout tenté pour rassurer Irving et conserver l’une de leurs assurances tous risques, comme le confie le GM à Dave McMenamin d’ESPN.

“On voulait savoir si c’était vraiment réel [à propos de la demande de trade de Kyrie, ndlr]. Est-ce qu’on peut dire à Kyrie : ‘D’autres joueurs sont déjà passés par-là, tu vas réussir à surmonter tout ça. On va continuer à être bons, à gagner des matchs, donc ça ne sera pas si affreux’ ?”

Ouais, bon, alors niveau arguments pour retenir un joueur on a connu mieux. Pas sûr que Kyrie, qui avait fait entendre son désir de devenir franchise player, se contente d’un simple “Non mais t’en fais pas, on va strictement rien changer, tu seras toujours derrière LeBron mais au moins tu perdras en Finales NBA, pas en finales de conf !”. Habiles, ces Cavaliers. Pour Tyronn Lue, la situation n’était donc pas ingérable. A l’instar des Lakers qui étaient parvenus à conserver Kobe malgré ses demandes de trade (alors que le coach de Cleveland évoluait justement à L.A.), les Cavs pouvaient également s’en sortir. Toutefois, ils ont vite compris qu’il était déjà trop tard : Kyrie porte aujourd’hui le vert à merveille du côté du TD Garden, et les exemples qui montrent toute la difficulté à conserver un joueur désirant changer d’air sont légion. Ne serait-ce que depuis cet été, Paul George et Eric Bledsoe ont dû être échangés par les Pacers et les Suns, faute de solutions alternatives… Reste à voir si la contrepartie obtenue en retour d’Irving donnera satisfaction, aussi bien à court qu’à long terme.

On ne reprochera pas à Tyronn Lue d’avoir essayé de recoller les morceaux après la désillusion de juin dernier. Altman, de son côté, a fait ce qu’il pouvait en temps que GM rookie s’attaquant à Danny Ainge en guise de grande première. Si les Cavs atteignent à nouveau les Finales NBA avec un bon Isaiah Thomas, et que le pick des Nets s’avère être dans le Top 10, alors on pourra dire que la perte de Kyrie Irving aura été un mal pour un bien pour Cleveland.

Source texte : ESPN 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top