Lakers

Lonzo Ball bientôt de retour sur les parquets, et attendu comme le messie par des Lakers en grosse galère

Lonzo Ball
Source image : Youtube

C’est un peu la débandade aux Lakers. Depuis l’absence du meneur rookie, rien ne va plus. L’équipe, déjà pas fameuse lorsqu’il est sur le parquet, est tout simplement devenue catastrophique sans lui : 7 défaites de suite, 1-10 lors des 11 derniers matchs et en prime, la dernière place de la conférence Ouest. Dans toute la Ligue seul Atlanta fait pire, c’est dire l’ampleur du problème. Mais heureusement Lonzo Ball est bientôt de retour, un soulagement pour Luke Walton.

Le meneur drafté en 2ème position cet été par les Lakers a fait l’objet de nombreuses critiques cette saison. Notamment à cause de ses briques, et des attentes surdimensionnées qui étaient placées sur lui. Mais force est de constater que sans sa présence, c’est la cata dans la cité des anges. Absent depuis le 23 décembre en raison d’une douleur à l’épaule, les Lakers ont depuis perdu leurs 5 matchs. L’équipe est gentiment à la ramasse des deux côtés du terrain, et même si le match serré à Houston pouvait servir de consolation, le bilan global est à bégère. Heureusement, il devrait bientôt effectuer son retour sur les parquets puisqu’il est listé comme questionnable pour le match face à OKC cette nuit. Son cas sera réexaminé au jour le jour, afin de ne pas rusher son comeback. Une nouvelle qui devrait donc faire plaisir à Luke Walton, car la situation est critique et son équipe a glissé à la dernière place de la Conférence Ouest. L’entraîneur des angelinos a besoin de Lonzo Ball, comme il l’a annoncé au micro des médias californiens après le match face à Minnesota :

« La façon dont il joue au basket nous rend meilleurs, il nous manque à chaque match, Lonzo est un joueur capable de réaliser des actions décisives, des actions qui font gagner. Par une interception, un stop, peu importe, il essaie toujours de faire la différence. »

Il faut dire que les solutions pour le remplacer ne sont pas légions dans l’effectif des Lakers. Jordan Clarkson n’a jamais été un pur meneur, c’est un bon 6ème homme, un energizer, un shooter mais pas un gestionnaire pouvant installer tout le monde dans de bons petits spots. De plus, avec son contrat à 12 millions, il est dans les rumeurs de transferts et les Lakers cherchent discrètement à posséder le moins de masse salariale possible en vue de la free agency cet été. Il n’est donc pas facile pour Clarkson de faire la part des choses, il pense d’abord au scoring afin de produire en priorité et avoir une belle côte. Josh Hart et Tyler Ennis font un travail correct à leur niveau, mais ce n’est pas suffisant en tant que starter en NBA. En l’absence de Lonzo Ball, les Lakers perdent leur principal arme de gestion. Leur attaque qui était performante n’est plus au niveau sans la création et le Q.I basket du meneur. Sans parler de la défense, car si Lonzo est parfois naïf, il n’en reste pas moins très long et conteste plutôt efficacement les tirs grâce à cette envergure. Mélangez le tout, et vous réalisez que Ball est déjà fondamental chez les Lakers.

De quoi faire réfléchir à deux fois ses détracteurs, car un rookie qui a un tel impact sur une équipe, ce n’est pas banal. En tout cas, si le bilan des Lakers venait à repartir à la hausse avec le retour du jeune meneur, on sera les premiers à entendre LaVar Ball vanter les mérites de son fils depuis le fin fond de la Lituanie comme au premier rang du Staples Center.

Source texte: NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top