Knicks

Kyle O’Quinn bientôt tradé par les Knicks ? Chez Joakim Noah, on prépare déjà l’apéro

Kyle O'Quinn

Kyle O’Quinn se donne à fond à New York, et les fans des Knicks le lui rendent bien. Pourtant, il pourrait bien finir dans un trade d’ici au 9 février.

Source image : YouTube

Les Knicks se seraient enfin faits à l’idée que transférer Joakim Noah et son énorme contrat est impossible? Apparemment, ça travaillerait en coulisses pour trouver un moyen de débloquer un secteur intérieur complètement bouché. Et c’est Kyle O’Quinn, libre d’activer ou non sa player option cet été, qui pourrait bien être sacrifié si les chances de Playoffs de New York venaient à s’écrouler.

La raquette des Knicks a beau être blindée, seul un joueur y semble pourtant réellement indéboulonnable. Et pour cause, Kristaps Porzingis représente le futur de la franchise. Désolé aux GM de la Ligue, Phil Jackson est parti avec l’improbable éventualité de voir Porzingis tradé. À côté de la licorne lettone, 4 joueurs intérieurs pourraient potentiellement être transférés : Joakim Noah, Willy Hernangomez, Enes Kanter et Kyle O’Quinn. Sauf que c’est ce dernier qui, si l’on en croit la tendance et les bruits de couloir du NY Post, serait sur la sellette.

Les raisons pouvant pousser à cette déduction et ces murmures sont simples. D’abord parce que personne ne veut du contrat de Jooks, scotché au bout du banc depuis son retour de suspension. S’il a joué et été efficace face aux Pelicans, Noah reste un intérieur dont le deal avoisinant les 20 millions l’année est aussi facile à déplacer qu’une charrue sur laquelle Glen Davis et Oliver Miller sont assis. Enes Kanter, free agent la saison prochaine s’il décide de lever sa player option, est pour l’instant la seconde option de l’équipe et devrait y finir la saison, avant peut-être de chercher un nouveau point de chute. Le frérot Hernangomez, pourtant performant la saison dernière, ne voit plus la couleur du parquet cette année (11 DNP sur les 12 derniers matchs), mais son affinité avec Porzingis joue en sa faveur. De plus, comme mentionné dernièrement, on croirait encore en son utilisation dans le management new-yorkais.

Du coup, selon Marc Berman du New York Post, les Knicks réfléchiraient sérieusement à la possibilité de trader Kyle O’Quinn, l’un des chouchous de Madison Square Garden, notamment si l’équipe s’enfonçait dans le bas de la conférence Est d’ici à la deadline de février. En effet, les dirigeants estiment qu’il est le joueur intérieur ayant le plus de valeur aux yeux des autres franchises, en raison de son très faible rapport qualité prix (4,5 millions l’année) et de sa situation contractuelle (une seule année s’il active sa player option, possibilité de le prolonger sur du long terme dans le cas contraire). Les Knicks, qui pensent qu’O’Quinn déclinera son option cet été, demanderaient apparemment un choix de Draft ou un jeune à fort potentiel de moins de 25 ans. Vu les contreparties récupérables contre les intérieurs cités ci-dessus, l’option est envisageable.

O’Quinn, pourtant adoré par le public et très performant avec un faible temps de jeu (6,4 points et 5,8 rebonds en 16 minutes), pourrait donc se retrouver ciblé par les rumeurs de transferts dans le mois à venir. Que le natif du Queens croise les doigts, car la logique voudrait que son contrat soit échangé dans la foulée. Cohésion d’équipe taclée dans 3… 2… 1…

Sources : Marc Berman, Ryne Nelson – NY Post.

1 Comment

1 Comment

  1. Bad Boys Rule

    2 janvier 2018 à 21 h 11 min at 21 h 11 min

    « très faible rapport qualité prix »

    S’tu veux j’suis précepteur sur Paris, d’ordinaire j’suis plus affecté aux khâgneux, mais j’veux bien faire une exception pour la rédac’ de TT et venir te filer des cours ! Haha

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top